Aller au contenu

Isolation en laine de mouton : propriétés et usages de cet isolant écologique

  • Isolation
  • 12 min read

Vous recherchez une solution écologique pour isoler votre maison ? La laine de mouton est une solution et est une alternative sérieuse aux matériaux synthétiques. L’isolation en laine de mouton est durable et possède d’excellentes propriétés isolantes. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce matériau et comment la poser..

la laine de mouton une isolation efficace

Tout le monde sait que les pulls en laine sont bien chaud et agréable à porter en hiver. La laine de mouton est utilisée depuis des siècles pour fabriquer des vêtements. Ce que l’on sait moins c’est que la laine de mouton peut également être utilisée pour isoler les bâtiments. C’est un matériau traditionnel dans les régions où l’élevage de moutons est répandu comme la Nouvelle-Zélande ou l’Irlande.

La laine de mouton est une matière première renouvelable qui provient de la tonte annuelle ou semestrielle des moutons. La laine brute est utilisée pour la transformation en matériau d’isolation.

Propriété de la laine de mouton

La fourrure animale est naturellement capable d’absorber et de stocker une grande quantité de chaleur et d’humidité. Ce qui permet aux moutons de rester au sec et au chaud par tous les temps peut être appliqué aux bâtiments. Là, le matériau d’isolation peut se distinguer par les propriétés suivantes :

Isolation thermique

La conductivité thermique d’un matériau d’isolation indique la vitesse à laquelle l’énergie thermique se propage dans le matériau d’isolation. Plus la conductivité thermique est faible, plus le matériau est isolant et plus la chaleur reste longtemps à l’intérieur.

La laine de mouton a une conductivité thermique de 0,044 W/(mK), ce qui est dans la moyenne pour un matériau d’isolation organique. Il en résulte qu’une isolation en laine de mouton doit être jusqu’à six centimètres plus épaisse qu’une isolation en polyuréthane, par exemple, pour obtenir la même valeur U. La conductivité thermique du polyuréthane n’est que d’environ 0,028 W/(mK), ce qui le classe parmi les isolants haute performance.

En outre, la quantité de chaleur que l’isolant peut absorber est déterminante. L’indicateur est ce que l’on appelle la capacité de stockage de la chaleur. Elle doit être aussi élevée que possible afin que l’énergie thermique soit conservée plus longtemps. La capacité de stockage thermique de la laine de mouton en tant qu’isolant est de 1 300 J/(kg-K), ce qui est légèrement supérieur à la moyenne de la plupart des matériaux isolants. Cependant, en raison de son faible poids, la laine de mouton offre une protection thermique plutôt moyenne à faible.

Protection contre l’incendie

Protection contre l’incendie : avec la classe de matériaux de construction B2 ou E, la laine de mouton est considérée comme normalement inflammable et présente donc, comme la plupart des isolants naturels, des propriétés de protection contre l’incendie moyennes. Celles-ci peuvent être améliorées en les combinant avec des matériaux composites difficilement inflammables ou un enduit ignifuge.
Isolation acoustique : avec le liège, la laine de mouton est en tête du classement des isolants écologiques sur ce point. La structure des fibres crée automatiquement des cavités remplies d’air qui atténuent très efficacement les bruits. Cela est particulièrement avantageux pour la protection contre les bruits d’impact dans les appartements de location ou la protection contre les bruits dans les endroits à fort trafic.

Régulation de l’humidité

Régulation de l’humidité : la laine de mouton peut absorber et stocker l’humidité de l’air ambiant, mais aussi la restituer en cas de besoin. Grâce à cette ouverture à la diffusion, la laine de mouton est un bon isolant pour les bâtiments dans lesquels l’humidité doit rester aussi constante que possible (par exemple pour des raisons de protection des monuments historiques).

Résistance aux parasites

Résistance aux parasites : si elles sont correctement prétraitées, les fibres sont parfaitement protégées contre les attaques de parasites et la décomposition. La formation de moisissures n’est pas à craindre en raison de la bonne régulation de l’humidité.

Assainissement l’air ambiant

Un avantage particulier de la laine de mouton en tant que matériau d’isolation est son effet purificateur d’air. La kératine, une protéine contenue dans les fibres, absorbe les mauvaises odeurs et même les polluants de l’air ambiant. C’est pourquoi ce matériau est particulièrement adapté aux personnes souffrant d’allergies, car l’isolation avec de la laine de mouton contribue à un climat intérieur sain.

De la laine de mouton à un produit isolant

Le processus de fabrication est le suivant :

  • La laine de mouton est d’abord soigneusement lavée et rincée. L’objectif est d’éliminer la couche de graisse naturelle et de neutraliser le pH de la laine de mouton.
  • Elle est ensuite traitée avec des additifs qui augmentent sa résistance aux parasites (notamment les mites) et sa résistance au feu.
  • Les fibres sont transformées mécaniquement en matelas, en panneaux isolants ou en laine de rembourrage.

Le produit fini peut alors être utilisé comme matériaux de construction durables pour :

Mise en œuvre d’isolation en laine de mouton

Pour installer soi-même un isolant en laine de mouton, il n’est pas nécessaire d’avoir des compétences particulières ou un équipement spécial. Notre guide vous montre comment procéder.

La bonne préparation

Commencez par mesurer le mur à isoler et calculez l’épaisseur de la couche d’isolation nécessaire pour atteindre l’objectif énergétique de la maison. Ensuite, commandez la laine de mouton sous forme de panneaux ou de matelas isolants avec les spécifications nécessaires. Vous n’avez pas besoin d’outils spéciaux pour l’installation. Un mètre-ruban pour mesurer, une agrafeuse manuelle en bon état pour la fixation et, le cas échéant, un escabeau suffisent.
Couper les tapis à la bonne longueur

Reportez les distances entre les poutres en bois sur les tapis à l’aide du mètre ruban. Déchirez les tapis à l’endroit souhaité. Le treillis intérieur permet de couper les tapis à la main tout en leur assurant une certaine stabilité.

Pose de l’isolation en laine de mouton

Pressez le matelas entre les poutres de la structure en bois de manière à ce que la grille de support soit bien placée dans l’espace. Agrafez ensuite le matelas tous les 20 cm environ. Pour les bords supérieurs, choisissez une distance plus courte d’environ 10 cm afin que le tapis soit maintenu de manière fiable pendant une longue période.
Si nécessaire, appliquez une deuxième couche !

Pour que la profondeur soit entièrement remplie, il peut être nécessaire d’appliquer plusieurs couches d’isolation. Si c’est le cas, répétez les étapes précédentes pour la couche suivante.
Appliquer un pare-vapeur

Appliquez ensuite un pare-vapeur ouvert à la diffusion sur l’isolation en laine de mouton, qui renforce l’effet de régulation de l’humidité de la laine de mouton.
Poser un bardage

Pour finir, vous pouvez poser des planches de bois, des panneaux d’aggloméré, des plaques de plâtre ou d’autres matériaux en guise de revêtement et préparer ainsi la pièce pour les étapes suivantes.

Combien coute l’isolation en laine de mouton ?

Si l’on compare directement les prix des matériaux isolants, l’isolation en laine de mouton est plus chère que l’isolation conventionnelle ou synthétique.

Coûts d’isolation en laine de mouton
Matériau d’isolation Coûts des matériaux Coûts d’installation Coûts pour 60 mètres carrés
Laine de mouton
Plancher accessible (matelas d’isolation)
56 € par m² 40 – 60 € par m² 5.760 – 6.960 €
Laine de mouton
Plancher non accessible (isolation par soufflage)
25 € par m² 10 – 15 € par m² 2.100 – 2.400 €

Le coût des matériaux et de l’installation peut constituer un autre inconvénient. En comparaison avec d’autres matériaux d’isolation écologiques, les coûts sont nettement supérieurs à la moyenne. Si vous souhaitez utiliser la laine de mouton sous forme de panneaux ou de matelas d’isolation, vous devez compter environ 30 à 40 euros par mètre carré. Le prix d’une isolation en vrac par bourrage ou soufflage est environ la moitié.

A cela s’ajoutent les coûts d’installation, qui dépendent fortement du projet de construction envisagé. En moyenne, ils s’élèvent à environ 60 euros par heure de travail. Pour les projets simples, comme une simple isolation entre les chevrons après une rénovation du toit, il vaut la peine d’effectuer l’installation soi-même.

Mais si l’on considère l’ensemble du cycle de vie et les éventuels effets secondaires, le prix de l’isolation en laine de mouton est à nouveau relatif :

Grâce à la qualité supérieure de ce produit naturel qu’est la laine de mouton, l’investissement est déjà rentabilisé en très peu de temps grâce à l’excellente valeur d’isolation.
Avec d’autres matériaux isolants, les travaux de transformation et de rénovation peuvent entraîner des coûts d’élimination élevés qui ne sont souvent pas pris en compte dans le calcul – un poste qui n’existe pas avec l’isolation en laine de mouton.
Qui achète à bas prix, achète cher – un dicton qui, malheureusement, s’applique aussi à la construction de maisons. Il arrive souvent que les maîtres d’ouvrage ne découvrent notre matériau d’isolation que dans un deuxième temps : Lorsque, par exemple, il faut rénover immédiatement après la nouvelle construction parce que les valeurs de formaldéhyde s’envolent et qu’il faut ensuite procéder à des travaux d’amélioration coûteux.

Un investissement initial plus élevé est un investissement dans l’avenir et surtout dans votre santé et celle de votre famille. De plus, il existe de nombreux programmes d’aide financière pour les constructeurs de maisons, selon le pays

Inconvénient de la laine de mouton comme isolant

Son seul inconvénient est la présence d’additifs :

La laine de mouton est naturellement sujette aux infestations de mites. Afin d’empêcher l’infestation par les parasites, elle est traitée avec des « borates » tels que le sel de bore (borate de sodium) lors de sa transformation en matériau d’isolation. Cela présente également l’avantage que le sel de bore réduit encore l’inflammabilité.

Toutefois, l’effet s’estompe au bout de quelques années. De plus, l’isolation en laine de mouton traitée avec des borates et d’autres produits chimiques antimites ne peut pas être compostée, contrairement aux matériaux naturels. Si l’isolant est traité chimiquement, vous devez le déposer au centre de recyclage ou dans un autre point de collecte municipal.

FAQ sur l’isolation en laine de mouton

Peut-on isoler avec de laine de mouton brute ?

Ce n’est qu’en utilisant des procédés et des machines spécifiques que la laine de mouton fraîchement tondue devient un matériau d’isolation fiable. En plus de la protection contre les nuisibles, vous devez respecter les exigences en matière de protection contre les incendies et d’humidité résiduelle dans le matériau pour que l’isolation en laine soit sûre et efficace. C’est pourquoi il est préférable de faire confiance à des matériaux de construction produits et contrôlés par des professionnels plutôt que de fabriquer soi-même son isolation.

L’isolation en laine de mouton moisit risque-t-elle de moisir ?

la laine de mouton montre l’un de ses super pouvoirs : elle peut absorber jusqu’à 33% de son propre poids en humidité et la restituer lorsqu’elle est sèche.

La gestion de l’humidité de la fibre protéique fonctionne grâce à l’interaction entre l’enveloppe extérieure et le tronc de la fibre.

La laine ne perd pas son pouvoir isolant malgré une absorption élevée d’humidité. Elle absorbe l’humidité lorsque celle-ci est plus élevée et la restitue afin d’optimiser le climat intérieur.

La laine de mouton est donc également idéale pour une installation dans des situations de construction critiques, car les fibres protéiniques de la laine de mouton n’offrent pas de terrain propice à la prolifération des moisissures.

L’isolation en laine de mouton sent-elle mauvais ?

Les moutons produisent de la lanoline, une graisse pour la laine, au moyen de leurs glandes sébacées cutanées. Cette graisse – également appelée cire de laine – forme un film protecteur naturel autour des fibres de laine et protège ainsi le mouton du froid et de l’humidité.

La lanoline n’est donc pas une mauvaise chose. Au contraire, cette cire est même utilisée dans les produits cosmétiques, car elle a de très nombreuses propriétés positives.

Vous prévoyez d’isoler votre maison et vous craignez que l' »odeur animale » ne se répande dans toutes les pièces ? Nous pouvons vous soulager de cette inquiétude, car un nettoyage minutieux permet de résoudre rapidement ce problème : la laine brute est rincée dans un processus de lavage. Elle est ainsi débarrassée de la graisse de laine et des impuretés cellulosiques et organiques. La laine nettoyée est ensuite rincée à la soude afin d’éliminer les résidus de savon.

Les opérations de rinçage permettent d’éliminer les éventuelles odeurs gênantes de la laine. Il ne reste qu’une infime quantité de lanoline qui permet de préserver l’élasticité et le rebond des fibres de laine. Mais la laine ne dégage plus aucune odeur après le lavage.

L’isolant en laine de mouton attire-t-il les souris ou les insectes ?

Les souris, fourmis et autres insectes ne constituent pas un danger pour la laine de mouton, et ce pour plusieurs raisons. La laine est composée de kératine et n’est pas digestible pour ces animaux. Contrairement aux fibres de cellulose ou aux fibres végétales, qui sont composées de fibres d’amidon, la laine de mouton ne peut pas être assimilée par l’estomac de ces animaux.

De plus, la disposition des fibres dans nos matériaux d’isolation est telle que ces animaux risquent de s’y accrocher, ils éviteront donc le matériau d’isolation.
En ce qui concerne les mites et les scarabées, une bonne isolation en laine de mouton doit être dotée d’une protection efficace contre ces petites bêtes.

Conclusion

En raison de la production industrielle de masse de matériaux synthétiques bon marché, l’isolation en laine de mouton est certes plus chère, mais elle présente de nombreuses caractéristiques positives que ses concurrents synthétiques ne peuvent pas égaler.

De plus, l’isolation en laine de mouton est facile à manipuler et à installer, sans mesures de sécurité telles que des lunettes de protection ou un masque anti-poussière !

Isolation laine de mouton