Aller au contenu

Isoler avec de la laine ou de la fibre de lin, écologique et efficace

  • Isolation
  • 8 min read

Depuis la hausse des prix de l’énergie que nous avons connue en 2022, les propriétaires ont deux préoccupations : isoler et le faire avec des matériaux non polluants. La fibre de lin répond à ces deux exigences.
Le choix du matériau d’isolation est complexe vu la grande variété de produits disponibles. On peut facilement se perdre entre les produits synthétiques et naturels, pour choisir ce qui nous convient. Dans cet article, j’ai réuni tout ce que vous devez savoir sur l’utilisation de la fibre de lin, pour vous aider à choisir votre isolant.

Qu’est-ce que la fibre lin ?

La fibre de lin est un isolant naturel et écologique. Ce matériau biosourcé est issu de la transformation des tiges de lin, une plante largement cultivée pour ses fibres textiles. Les fibres de lin sont valorisées pour leurs excellentes propriétés thermiques et acoustiques ce qui en fait un très bon isolant. Elles sont utilisées sous forme de panneaux semi-rigides, de rouleaux ou de vrac pour isoler les murs, les toitures, et les planchers d’une habitation.

L’un des principaux avantages de la fibre de lin réside dans sa capacité à réguler naturellement l’humidité dans les espaces intérieurs. Une telle isolation contribue à un environnement intérieur sain.

Elle est également appréciée pour son origine végétale, renouvelable et peu énergivore en termes de production, ce qui en fait une solution d’isolation écologique.

La fibre de lin offre une alternative durable aux isolants synthétiques ou à la laine minérale, avec une empreinte carbone réduite. Elle est non irritante, facile à installer et offre une bonne durabilité dans le temps. Opter pour isoler avec de la fibre de lin a donc du sens pour les projets de construction ou de rénovation axés sur l’écologie et la santé.

Comment se présente les isolants à base de lin ?

laine de lin panneaux de linLes isolants à base de lin se déclinent en plusieurs formes, adaptées à différents usages dans la construction et la rénovation. Voici une vue d’ensemble des différentes présentations et de leurs applications :

Panneaux de fibre de lin

Présentation : Ces panneaux sont rigides ou semi-rigides, fabriqués à partir de fibres de lin compressées. Ils peuvent être recouverts ou non d’un voile pour améliorer leur résistance mécanique ou leur perméabilité.

Usage : Les panneaux de fibre de lin sont utilisés pour l’isolation des murs par l’intérieur ou l’extérieur, des toitures, ou encore pour l’isolation entre les étages. Leur rigidité facilite l’installation sur des surfaces planes et leur confère une bonne tenue dans le temps.

Rouleaux de laine de lin

Présentation : La laine de lin en rouleaux est souple et facile à découper et à manipuler. Elle est souvent utilisée comme isolant entre les montants de structures en bois ou métalliques.

Usage : Idéale pour l’isolation des murs, des combles perdus ou des planchers entre les solives, la laine de lin en rouleaux permet une installation rapide et efficace, épousant parfaitement les irrégularités des surfaces à isoler.

Fibre de lin en vrac

Présentation : La fibre de lin en vrac se compose de fibres libres, sans liant ni structure prédéfinie. Elle offre une grande flexibilité d’usage.

Usage : Parfaite pour remplir des cavités irrégulières ou pour l’isolation de combles perdus, la fibre de lin en vrac peut être soufflée ou épandue manuellement. Elle permet d’obtenir une couche d’isolation homogène, même dans les recoins difficiles d’accès.

Pourquoi utiliser la fibre de lin en isolation ?

isolation à base de fibre de linL’isolation avec des dérivés du lin présente des avantages significatifs tant en construction qu’en rénovation.Voici un aperçu détaillé de ces avantages :

Conductivité thermique

La fibre de lin a une conductivité thermique faible. Elle limite efficacement les transferts de chaleur entre l’extérieur et l’intérieur d’un bâtiment. En été, cela aide à conserver la fraîcheur à l’intérieur et en hiver, la chaleur est retenue. Vous améliorez le confort thermique et réduisez les besoins en chauffage ou en climatisation.

Le lambda du lin se situe entre 0,037 et 0,038! Le lambda (λ) mesure la conductivité thermique d’un matériau exprimant sa capacité à conduire la chaleur. Il est mesuré en watts par mètre kelvin (W/m·K).

Un faible coefficient de conductivité thermique (lambda) indique qu’un matériau est un bon isolant car il laisse passer moins de chaleur à travers lui. Choisir un matériau avec un faible lambda est essentiel pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment.

Capacité d’absorption de l’eau

Le lin peut absorber une grande quantité d’eau sans perdre ses propriétés isolantes. Cette capacité hygroscopique régule naturellement l’humidité à l’intérieur des habitations. Cela contribue à un environnement intérieur plus sain. En absorbant l’excès d’humidité, le lin prévient la formation de condensation et de moisissures.

Longévité dans le temps

Les fibres de lin sont naturellement résistantes à la dégradation. Sa longévité est donc exceptionnelle. Contrairement à certains matériaux synthétiques ou minéraux qui peuvent se tasser ou se dégrader au fil du temps, le lin maintient ses performances thermiques et acoustiques sur de longues périodes.

Isolation phonique

En plus de ses qualités thermiques, le lin est également un excellent isolant phonique. Il atténue les bruits extérieurs et réduit la transmission des sons entre les pièces. Si vous avez des les zones bruyantes ou des logements mitoyens, il est donc particulièrement recommandé.

Combien coutent les isolants en lin ?

Le prix des isolants en lin, tels que les panneaux de fibre de lin ou les rouleaux de laine de lin est souvent un critère essentiel pour les propriétaires qui veulent rénover ou construire. Pour des produits de bonne qualité, vous pouvez vous attendre à ce que les prix soient dans les gammes suivantes :

  • Panneaux de fibre de lin : Les prix peuvent varier de 8 à 20 euros par mètre carré selon l’épaisseur. C’est plus cher que la fibre de verre mais le choix ne doit pas se limiter au prix.
  • Rouleaux de laine de lin : Les prix pour les rouleaux de laine de lin peuvent osciller entre 10 et 25 euros par mètre carré, en fonction de l’épaisseur et de la densité du matériau.

Ces prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Bien que le coût initial des isolants en lin puisse être plus élevé que certains autres matériaux isolants, les avantages à long terme en termes d’efficacité énergétique, de durabilité, et d’impact environnemental positif peuvent justifier l’investissement.

Quels sont les inconvénients de la fibre de lin ?

Même si l’utilisation de la fibre de lin en isolation est très avantageuse, il peut y avoir des inconvénients selon le produit acheté.

Le premier concerne l’aspect inflammable du matériau. C’est un aspect qu’il ne faut pas négliger lors de l’isolation de votre maison, car cela peut entraîner des risques d’incendie. Pour optimiser la sécurité de votre domicile, pensez à vérifier la composition de la fibre de lin choisie. Optez pour celles qui ont reçu un traitement anti-feu, et celles qui ont une composition faible en matériaux ou substances volatiles, qui pourraient engendrer un feu.

Le lin est considéré comme inflammable, tout comme la plupart des fibres naturelles. Lorsqu’il est utilisé comme isolant dans la construction, le lin est souvent traité avec des retardateurs de flamme naturels, comme le borate de sodium, pour améliorer sa résistance au feu. Ces traitements réduisent considérablement la capacité du lin à s’enflammer et à propager le feu.

Comment sont fabriqués les isolants en fibre de lin ?

Les isolants en fibre de lin sont fabriqués à partir de fibres de lin naturelles, extraites de la tige de la plante de lin. Voici le processus de fabrication typique :

  1. Récolte du lin : Le lin est cultivé et récolté principalement dans certaines régions d’Europe, comme la France, qui est l’un des principaux producteurs. La récolte se fait généralement en été.
  2. Rouissage : Après la récolte, les tiges de lin sont exposées à l’humidité (naturelle ou artificielle) pour permettre la séparation des fibres du reste de la plante, un processus appelé rouissage.
  3. Teillage : Les tiges rouies sont ensuite traitées dans une machine de teillage qui sépare les fibres longues (utilisées pour le textile) des fibres courtes (anasi) et des déchets de lin. Les fibres courtes et les déchets sont principalement utilisés pour la fabrication d’isolants.
  4. Cardage et aiguilletage : Les fibres de lin, souvent mélangées à d’autres fibres naturelles pour améliorer les propriétés d’isolation, comme la laine de mouton ou le chanvre, sont ensuite cardées pour les aligner. Elles peuvent être aiguilletées, un processus mécanique qui entrelace les fibres pour former un matelas ou un panneau d’isolation.
  5. Traitement : Les matériaux isolants en fibre de lin sont souvent traités avec des produits ignifuges naturels et des agents anti-moisissure et anti-insectes pour augmenter leur durabilité.
  6. Mise en forme : Les fibres traitées sont ensuite formées en panneaux, en rouleaux ou en vrac, selon l’application ciblée pour l’isolation. Les panneaux et les rouleaux sont compressés à différentes densités pour répondre à divers besoins d’isolation thermique et phonique.

Découvrez aussi les avantages du verre cellulaire.