Aller au contenu

Bien se renseigner sur l’isolant naturel en fibre de bois

  • Isolation
  • 5 min read
laine-de-bois

Utiliser un isolant à base de fibre de bois (aussi appelée laine de bois) est l’une des meilleures solutions pour obtenir une bonne isolation thermique et acoustique. Un isolant en fibre de bois présente en effet de nombreuses qualités. C’est parmi les premiers produits isolants écologiques qu’on peut retrouver sur le marché de l’isolation. Malgré sa capacité un peu inférieure aux isolants traditionnels, il vous suffit de réaliser une double épaisseur pour avoir des performances équivalentes en hiver. En plus, la fibre de bois a la capacité de vous offrir un confort important durant l’été. Le seul souci est que cette fibre de bois est peu résistante au feu.

Présenter l’isolant naturel en fibre de bois

La fibre de bois est un élément fabriqué à partir des chutes de bois du sapin qui est défibré et sur lequel est ajouté un liant minéral comme un mélange de ciment et de chaux ou du plâtre. De cette composition sort une pâte moulue qui donne naissance à des panneaux de tailles, de lourdeurs et de profondeurs différentes pour les usages d’isolation. Cet isolant naturel est très efficace contre les chaleurs d’été ou les froids d’hiver. La laine de bois est, dans la majeure partie du temps, vendue sous l’aspect de panneaux rigides, mais il existe aussi des panneaux qui reçoivent des traitements anti-pluie et d’autres qui sont semi-compacts. Il est possible de retrouver la fibre de bois comme isolant naturel sous forme de vrac en poudre pour pouvoir l’utiliser dans le remplissage des vides dans les toitures en cloisons, les planchers ou les pentes. Il est à noter que la fibre de bois doit être impérativement mélangée à des matériaux qui ne s’enflamment pas comme du plâtre, de la même manière que tous les produits isolants qui sont d’origine végétale.

Les performances de l’isolant naturel en fibre de bois

L’isolation thermique que peut nous apporter la fibre de bois est très performante. Le coefficient de conductivité thermique de ce produit isolant, appelé également lambda, est situé entre 0.037 et 0.049 W/m². Il est calculé selon la masse du produit que l’on choisit. Ainsi, cet isolant naturel en fibre de bois donne la possibilité de déphaser thermiquement, ce qui est très utile, spécialement pour les produits qui contiennent une épaisseur importante. D’ailleurs, la fibre de bois a également une isolation acoustique de qualité. Elle permet l’absorption des sons de n’importe quelle fréquence possible. Si cette fréquence s’avère être très élevée et d’une manière très fréquente comme dans les studios d’enregistrement ou autre, il existe des panneaux qui sont fabriqués spécifiquement pour les isolations phoniques, ce qui s’avère être très pratique.

Dans quel cas utiliser la fibre de bois ?

L’isolation des combles perdus

Pour isoler les combles perdus d’une maison, il est recommandé d’utiliser de la laine de bois en vrac qui a une plus faible densité et qui est sensible au tassement, on ne l’utilisera donc pas pour isoler des combles aménagés ou des murs, on privilégiera dans ce cas les panneaux de laine de bois. Pour isoler des combles perdus, on visera 35 cm de fibre de bois pour arriver à une résistance thermique de 7 m².K/W. L’isolant cellulose en panneaux et la laine de chanvre peuvent aussi servir dans ce cas.

L’isolation des combles aménageables et des murs

Pour l’isolation des combles aménageables, les panneaux en laine de bois souples ou semi-rigides peuvent se poser en une seule couche. La forte densité de la laine de bois et sa forte capacité thermique fait que le confort en été est garanti. Pour l’isolation écologique des murs intérieurs d’une maison, il faut choisir des panneaux de laine de bois avec un lambda de 0.036 m².K/W pour limiter l’épaisseur de l’isolant, on partira sur 14 cm pour une bonne isolation en hiver et sur une épaisseur de 16 cm pour un confort garanti en été comme en hiver.

L’isolation par l’extérieur de la toiture, des murs et des planchers

Pour ces cas d’isolation, il faut utiliser de la laine de bois en panneaux rigides qui a une très forte densité. Pour isoler les rampants d’une toiture par l’extérieur, il faut compter une épaisseur de 24 cm en monocouche. Pour isoler par l’extérieur des murs, on compte une épaisseur de 16 cm pour avoir un confort en hiver garanti.

Si vous vous demandez si un pare vapeur est nécessaire avec de la laine de bois, la réponse est oui. En général, un pare vapeur doit être installé côté intérieur pour limiter le transport de vapeur d’eau dans l’air. La vapeur pourrait dégrader le produit isolant. Du côté extérieur, la paroi doit pouvoir laisser passer la vapeur d’eau afin qu’elle s’évacue bien.

Les avantages et le prix de l’isolant naturel en fibre de bois

Le prix que nous offre une isolation en fibre de bois naturel peut varier entre 20 et 25 euros pour le mètre carré pour un panneau qui fait 100 mm d’épaisseur, contre un prix de 8 à 35 euros le mètre carré pour des panneaux isolants conçus pour l’isolation acoustique dont l’épaisseur varie entre 30 et 200 mm, ce qui peut apporter des avantages, tels que :

  • Une bonne longévité ;
  • Une forte résistance aux nuisibles ;
  • Ne permet pas les irritations ;
  • Ne dégage en aucun cas de fumées toxiques ;
  • Une application facile ;
  • Un isolant thermique et acoustique de qualité;
  • Un produit écologique respectueux de la nature ;
  • Un produit renouvelable.

Tous ces avantages que nous offre ce produit isolant thermique et acoustique sont très nombreux et utiles. Parmi tous les produits isolants, il est polyvalent et bien représenté, ce qui le rend l’isolant naturel, écologique et renouvelable le plus demandé sur le marché de la construction. D’ailleurs, il ne présente que très peu d’inconvénients dans des cas isolés comme le fait qu’il peut être inflammable et qu’il détient une capacité thermique qui peut s’affaiblir en cas d’humidité.