La balle de riz, un isolant naturel écologique et économique

balle de riz

Qualifiée pendant longtemps de déchet, la balle de riz est désormais utilisée comme isolant dans la construction et ne cesse de séduire. Il s’agit d’un matériau naturel polyvalent qui dispose de nombreuses propriétés. Mais qu’est-ce que la balle de riz en réalité ? Quels sont les avantages qu’elle procure ? À quels inconvénients peut-on s’attendre ? Comment l’utiliser ? Retrouvez dans les lignes à suivre des éléments de réponse à ces diverses questions.

Qu’est-ce que la balle de riz ?

balle de rizLa balle de riz est un sous-produit agricole provenant du décorticage du riz, une opération de transformation du riz récolté ou paddy en riz cargo ou complet. Enveloppe des grains de riz, la balle de riz est formée par l’ensemble des bractées, glumelles et glumes qui comportent le grain.

Comparable à de l’écorce, elle assure la protection du grain au cours de sa croissance. Pour ce faire, elle se fait aider par ses deux glumelles qui imitent la forme d’une barque et grâce auxquelles elle suit correctement l’aspect du grain.

Riche en silice, elle constitue un déchet naturel, organique, largement sous-exploité par les producteurs de céréales. Cela s’explique par le fait que l’unique façon de la valoriser était de l’utiliser en tant que combustible ou de la vendre aux fabricants de litières animales. La balle de riz commence à être revalorisée en isolant écoresponsable, naturel et entièrement sain.

Quels sont les avantages de la balle de riz ?

Avec un fort pouvoir isolant, la balle de riz est une matière très dense, imputrescible, extrêmement résistante au feu et peu sensible à l’humidité. De même, elle est non comestible pour les insectes, les rongeurs ou les nuisibles. Avec ces caractéristiques, elle constitue un candidat idéal pour s’introduire dans les murs et les combles perdus ou toitures.

Pouvant pénétrer dans tous les interstices, elle est nettement utile notamment dans le cas d’un plancher en bois irrégulier. De plus, la balle de riz présente un déphasage considérablement long de 8 et 10 heures. Cela lui permet de garantir le confort d’été au sein de l’habitation. En termes de résistance thermique, elle a un coefficient quelque peu inférieur à la laine minérale généralement employée. Elle possède également de bonnes capacités acoustiques et laisse respirer les murs.

En outre, ce sous-produit fait partie des isolants naturels écoresponsables les moins chers du marché. Il coûte en moyenne 3 €/m². Écologique, naturel, et requérant très peu de transformations, il forme un excellent isolant respectueux de l’environnement.

Pour finir, cet ensemble de bractées nommé balle de riz est un matériau très polyvalent. On peut donc l’exploiter dans la construction pour ses propriétés isolantes, mais aussi pour d’autres usages. Il peut servir d’engrais, de combustible, de litière pour les animaux, de protection pour les plantations contre les mauvaises herbes. On l’utilise encore comme garniture de coussins, extracteur de jus de pomme ou additif dans l’alimentation de certaines bêtes.

Quels sont les inconvénients de ce matériau ?

paille-de-rizLa balle de riz ne présente que deux inconvénients majeurs. En premier lieu, on note la présence résiduelle d’à peu près 6 kg de grains pour une tonne de balles de riz. Cela contraint à additionner de la terre de diatomée (naturelle) à ce matériau écologique dans le but de prévenir les charançons. Pour régler le problème, vous devez vous procurer de la balle de riz dépoussiérée qui ne renferme quasiment plus de grain.

On déplore deuxièmement le poids du matériau. De ce fait, il est conseillé d’employer des entraxes de 50 cm plutôt que 60 cm dans les panneaux préfabriqués de constructions à ossature bois. Comme autres points négatifs, il faut retenir l’absence de réseaux de distribution. Il y a aussi le conditionnement en vrac de la balle de riz en grosse quantité qui pose problème.

À l’instar de tous les isolants végétaux, la balle de riz ne doit pas se retrouver en contact de l’eau. Vous devez la stocker à l’abri de la pluie durant l’acheminement et en attendant qu’elle soit mise en œuvre. Enfin, l’enveloppe étant très fluide, elle demande une application soignée sans fente.

Comment utilise-t-on la paille de riz ?

Actuellement, l’enveloppe de céréales est principalement utilisée en vrac. Elle peut être épandue à la main ou soufflée dans un plancher ou dans des combles perdus. Il est aussi possible d’étaler la balle de riz en sarking pour l’isolation de toiture par l’extérieur.

De même, vous êtes libre de l’étendre dans des panneaux préfabriqués pour les constructions à ossature bois. On constate l’apparition graduelle de panneaux de balles compressées sur le marché. Ces derniers sont pour le moment minoritaires.

Conclusion

Somme toute, la balle de riz est une matière pleine de ressources. Alors si vous êtes à la recherche d’un isolant écologique pour votre construction, ne cherchez plus loin. Optez pour ce matériau.