Différences entre une maison passive, basse énergie ou bioclimatique

  • Eco Habitat
  • 6 min read
maison passive

Les prix élevés de l’énergie et surtout les changements climatiques mondiaux nous obligent à modifier nos habitudes de consommation d’énergie. Comme les bâtiments d’habitation consomment 40 % de l’énergie totale aux États-Unis et dans l’Union européenne, les immeubles à faible consommation d’énergie deviennent de plus en plus intéressants. Il en existe de nombreux types, mais aujourd’hui, nous allons discuter de la différence entre une maison passive, basse énergie et bioclimatique et de ce qu’elles sont.

Les différences entre une maison passive, basse énergie ou bioclimatique

Tous ces concepts réfèrent à des maisons à faible consommation énergétique et de conception écologique. La différence réside dans les normes de construction de ces derniers. Pour mieux comprendre, voyons de plus près les significations de ces termes.

C’est quoi une maison basse énergie ?

maison passiveIl n’existe pas de définition globale de la maison à basse énergie. Comme les normes nationales varient considérablement, les régulations changent d’un pays à un autre. En Allemagne, cela réfère à une limite de consommation d’énergie de 50 kWh/m2 par an pour le chauffage des locaux. En Suisse, ce terme est utilisé en relation avec la norme MINERGIE – il ne faut pas dépenser plus de 42 kWh/m2 par an pour le chauffage des locaux. À l’heure actuelle, le règlement en France est de 50 kWh/m2.

Les bâtiments basse énergie utilisent généralement :

  • Des niveaux élevés d’isolation,
  • Des fenêtres à haute efficacité énergétique,
  • De faibles niveaux d’infiltration d’air ainsi qu’un système de ventilation à récupération de chaleur.

Il est également possible qu’ils utilisent des techniques de conception de bâtiments solaires passifs ou des technologies solaires actives. Ces maisons peuvent utiliser des technologies de recyclage de la chaleur de l’eau chaude pour récupérer l’eau des douches et des lave-vaisselles.

Avantages d’une maison basse énergie

Les deux principales raisons de construire une maison basse énergie sont les économies financières et la réduction de l’impact de votre bâtiment sur l’environnement. Moins d’émissions de carbone sont produites pendant la phase de construction de ce type d’immeuble. Sa consommation d’énergie dans le fonctionnement quotidien est également plus faible, ce qui, en retour, aide la planète.

Si l’immeuble est conçu correctement et intègre un système de construction approprié, il est possible d’obtenir des factures d’électricité réduites qui, associées à des énergies renouvelables adaptées, peuvent même vous permettre de récupérer de l’argent auprès de votre fournisseur.

Exemple de construction basse énergie

Source vidéo : https://modulart.be/maison-passive-ou-maison-basse-energie/

C’est quoi une maison passive ?

Le concept de maison passive, ou bâtiment à haut rendement énergétique fait référence à une norme de construction d’un immeuble présentant les caractéristiques suivantes :

  • Une véritable efficacité dans la consommation d’énergie. Utilisation des principes de l’architecture bioclimatique, pour tirer parti des conditions énergétiques de l’environnement et réduire la consommation dans tous les domaines.
  • L’efficacité énergétique ne diminue pas la qualité de vie, au contraire, elle pose les bases d’une augmentation importante du confort et de la qualité d’utilisation.
  • Vraiment abordable. L’obtention de ces avantages dans une maison n’est pas quelque chose de réservé à un petit nombre, le coût pour le faire est très faible. Car ce qui compte, c’est la façon dont le bâtiment est construit, alors que les matériaux utilisés ne sont pas plus chers que les matériaux traditionnels.
  • Respect de l’environnement. C’est-à-dire qu’en plus de l’efficacité énergétique, une maison passive est construite en respectant l’écosystème et en s’intégrant parfaitement à son milieu.

Ainsi, une maison passive est une maison qui consomme un minimum d’énergie tout en maintenant des conditions d’air et d’eau adéquates tout au long de l’année. De plus, sa construction, sa conception et son aménagement sont écologiques, en essayant de minimiser son empreinte carbone et son impact sur l’environnement.

Avantages d’une maison passive

Si l’on regarde d’un bon plan, on peut dire que les avantages de ce système de construction sont nombreux :

  • Une réduction radicale des coûts énergétiques, ce qui implique une économie à court ou moyen terme.
  • Une consommation responsable de l’énergie.
  • Un impact environnemental plus faible à toutes les étapes de la vie de la maison passive, de sa construction à ses années d’utilisation.
  • Un plus grand confort, puisqu’il n’est pas nécessaire de surveiller et d’ajuster constamment les dispositifs de chauffage et de refroidissement. La maison passive devient un environnement avec des conditions de base et constantes beaucoup plus confortable que tout autre type de maison.
  • Une durée de vie plus longue et moins de dépenses de réparation et de rénovation. Comme la maison passive utilise des matériaux de haute qualité et respectueux de l’environnement, elle dure plus longtemps. Elle ne nécessite pas de réparations fréquentes et il n’y a pas d’autres problèmes liés à l’utilisation de constructions de faible qualité.

Qu’est-ce que la maison bioclimatique ?

Une maison bioclimatique est une maison qui a un lien avec la nature. La conception des bâtiments tient compte des conditions climatiques et environnementales afin d’obtenir un confort thermique optimal à l’intérieur. Un tel bâtiment est conçu afin de tirer profit de l’environnement pour lui apporter les éléments de confort nécessaire. Un bon exemple de cela est l’utilisation de la ventilation naturelle ou de la ventilation en mode mixte.

Il s’agit là de certaines des caractéristiques les plus courantes des bâtiments bioclimatiques :

  • Prise en compte de la météo, des écosystèmes et de l’hydrographie de l’environnement pour maximiser les performances et réduire l’impact global,
  • Tirer parti du vent et de la lumière du soleil pour l’électricité,
  • Utilisation des matériaux de construction locaux,
  • Utilisation des techniques de construction à faible impact écologique,
  • Réduction de la consommation d’énergie pour le chauffage, le refroidissement, l’éclairage et les équipements,
  • Minimisation du bilan énergétique global tout au long de la construction et pendant la durée de vie de la maison.

Avantages d’une maison bioclimatique

Les avantages de la conception bioclimatique en général sont nombreux :

  • Économies d’énergie,
  • Confort thermique/visuel,
  • Avantages économiques : réduction de la consommation de combustible et du coût des équipements électromécaniques de chauffage – refroidissement – ventilation – éclairage,
  • Avantages environnementaux : moins de pollution, réduction de l’effet de serre,
  • Avantages sociaux : amélioration de la qualité de vie.