Rendre une maison autonome en eau : ce qu’il faut savoir

Classé dans : Eco Habitat | 0

Si vous envisagez de rendre votre maison autonome en eau, vous devrez alors faire une planification minutieuse. Le plus important est évidemment de garantir un approvisionnement continu en eau de haute qualité tout au long de l’année. Un tel défi peut être relevé lorsque l’on fait appel aux bonnes techniques d’approvisionnement. Continuez à lire cet article pour en apprendre plus à ce sujet.

Les systèmes d’eau autonomes que vous devez connaître

Assurer un approvisionnement en eau indépendant peut généralement être très délicat, surtout si vous êtes raccordé à un réseau municipal. Le forage d’un puits est l’un des choix les plus évidents, mais ce n’est pas toujours une option viable. Si vous êtes capable de forer un puits, envisagez de faire fonctionner la pompe à l’énergie solaire ou éolienne afin d’avoir un système d’eau 100 % autonome.

Si le forage d’un puits n’est pas une option pour vous, voici deux solutions que vous pouvez essayer.

La collecte de l’eau de pluie pour obtenir une maison autonome en eau

La pluie est une ressource renouvelable qui peut facilement être collectée à l’aide de citernes, de barils ou de cuves ou en se connectant directement au système de gouttière. Malheureusement, l’eau collectée n’est pas potable, mais elle peut être utilisée à d’autres fins telles que l’arrosage de votre pelouse, ce qui contribue à réduire votre facture d’eau.

maison-autonome-en-eau

L’utilisation d’un réservoir de stockage d’eau

Un réservoir de stockage d’eau peut contenir suffisamment d’eau potable pour soutenir une consommation à court terme. Cependant, vous aurez besoin d’espace pour mettre en place cette solution.

Avoir une maison autonome en eau en collectant de l’eau de pluie

La collecte des eaux pluviales se base sur le ruissellement d’une structure (par exemple, la gouttière). L’eau obtenue sera par la suite stockée pour une utilisation ultérieure. En faisant cela, vous pouvez prendre le contrôle de votre approvisionnement en eau. Ainsi, vous pourrez remplacer tout, ou au moins, une partie substantielle de vos besoins.

Quelles sont les utilisations courantes de l’eau de pluie collectée ?

Vous pouvez essentiellement utiliser l’eau de pluie comme vous utilisez l’eau du robinet (arroser votre pelouse, laver vos véhicules…). Cette collecte est surtout une technique pour réduire votre empreinte environnementale.

Quelles sont les différentes méthodes pour collecter l’eau de pluie ?

La seule chose qui diffère dans les méthodes suivantes est l’échelle du système pour rendre votre maison autonome en eau. Elles suivent tous les mêmes principes, mais diffèrent sur l’esthétique et l’efficacité réelle de la conservation de l’eau.

Les barils de pluie

Cette méthode est la plus courante et reste celle que beaucoup de gens connaissent. Cela implique l’installation d’un baril à une descente de gouttière pour recueillir l’eau de pluie. Le baril peut être un baril recyclé ou un nouveau baril de pluie disponible sur le marché.

Le système sec ou dry

Cette technique est une variante de la configuration d’un baril de pluie, mais elle implique un plus grand volume de stockage. Essentiellement, le tuyau de collecte sèche après chaque précipitation puisqu’il se jette directement dans le haut du réservoir.

Le système mouillé ou wet

Cette méthode consiste à installer les tuyaux de collecte sous terre afin de connecter plusieurs descentes pluviales de différentes gouttières. L’eau de pluie remplira la tuyauterie souterraine et l’eau montera dans les tuyaux verticaux jusqu’à ce qu’elle se déverse dans le réservoir. Les descentes pluviales et la tuyauterie de collecte souterraine doivent avoir des raccords étanches. L’élévation de l’entrée du réservoir doit être inférieure à la gouttière la plus basse de votre maison.

La cuve citerne de surface

Ce dispositif vous permet de récupérer l’eau de pluie afin de la stocker pour un usage non potable. Vous pourrez par exemple vous en servir pour nettoyer votre voiture, arroser votre jardin ou votre potager ou encore pour nourrir vos animaux de la basse-cour. Cependant, cette citerne peut présenter des résidus de mousse dus à son exposition aux rayons UV. Il est alors plus sécuritaire d’opter pour un produit de qualité alimentaire.

La cuve en béton

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait d’accumuler de l’eau dans des accessoires en plastique, la cuve citerne en béton est faite pour vous. Le béton a cette particularité qui désacidifie l’eau de pluie pour vous apporter un liquide plus propre et plus adapté à une utilisation domestique. Le seul point négatif pour ce type de citerne, c’est qu’elle reste très lourde. Elle n’est pas toujours adaptée pour un usage potable.

La cuve enterrée en polyéthylène

Il s’agit d’une cuve citerne très facile à transporter. Bien évidemment, son prix est assez élevé par rapport aux deux types de citernes. Sa particularité à s’encastrer vous permet de bénéficier d’une eau stable sans accumulation d’algues. Sa qualité suit les normes alimentaires et cela vous permet d’utiliser l’eau que vous avez stockée pour l’alimentation ou d’autres usages domestiques.

Utiliser un réservoir de stockage d’eau pour avoir une maison autonome en eau

Un réservoir de stockage d’eau recueille l’eau et la stocke pour une utilisation ultérieure et un accès en temps opportun. Lorsque vous ouvrez le robinet de votre cuisine, l’eau est transportée du réservoir à ce dernier, vous fournissant de l’eau fraîche à la demande. Les systèmes d’osmose inverse fonctionnent lentement, purifiant l’eau une goutte à la fois.

Que peut faire un réservoir de stockage d’eau ?

Un réservoir de stockage par osmose inverse vous permet d’accéder à cette eau à tout moment, sans attendre que le système remplisse minutieusement votre verre. De nombreux puits sont à basse pression et à faible taux de récupération et sont chargés de fournir de l’eau sous pression.

Un réservoir sous pression garantit que lorsque vous tirez la chasse, vous aurez un accès immédiat à l’eau sous pression. Cela vous permet entre autres de rendre votre maison autonome en eau. Ce genre de système aide également à prolonger la durée de vie de la pompe de puits en protégeant la pompe des courts cycles.

Comment fonctionne un réservoir de stockage d’eau ?

Un réservoir de stockage d’eau retient l’eau propre de votre système d’osmose inverse jusqu’à ce qu’une demande d’eau soit initiée dans la maison. L’eau est pompée dans le réservoir à partir de la source d’eau, comme un puits ou un système d’osmose inverse.

Le réservoir accumule l’eau jusqu’à ce qu’il soit plein. Il peut alors vous fournir un accès instantané lorsque vous en aurez besoin.

Les réservoirs de stockage d’eau sont généralement des réservoirs sous pression ou des réservoirs atmosphériques. Les installations au point d’utilisation, comme les réservoirs de stockage par osmose inverse, mettent généralement en œuvre des cuves sous pression. Les installations extérieures ou les opérations de stockage d’eau municipales à grande échelle utilisent généralement des réservoirs atmosphériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *