Réhabilitation durable : les étapes d’une rénovation efficace

rénovation

Vous avez acquis une maison ancienne et désirez la réhabiliter ? Votre habitation est détériorée et vous souhaitez la remettre à neuf ? Optez donc pour la réhabilitation durable. Cette dernière contribue à améliorer le confort et les performances énergétiques du bâtiment tout en préservant la nature. Mais quels sont les étapes à suivre et les matériaux nécessaires pour réaliser ce type de rénovation ? Explications !

Réhabilitation durable : définition

Par réhabilitation durable, on entend les travaux de remise à neuf qui contribuent à l’optimisation de la performance énergétique d’une habitation. On parle encore d’écorénovation ou de rénovation écologique. Cette approche privilégie les matières saines, économes et respectueuses de l’équilibre de la nature. Elle vise à :

  • diminuer la consommation en énergie de l’habitation ;
  • offrir plus de confort à ceux qui y habitent ;
  • leur procurer un milieu salubre.

De même, la réhabilitation durable a pour objectif de participer à la diminution des émanations de gaz à effet de serre. Elle est appropriée à toute personne qui possède une maison ancienne et désire la remettre à neuf. Grâce à elle, les propriétaires d’habitat ancien pourront donner une touche de nouveauté à leur habitation. Ils pourront par la même occasion la rendre conforme aux normes actuelles.

Comment réussir la rénovation écologique de votre maison ?

Si vous projetez d’éco rénover votre logement, découvrez ici les étapes à suivre.

Établissez un état des lieux

Tout projet de réhabilitation durable doit commencer par la réalisation d’un diagnostic exhaustif de l’habitation ou l’établissement d’un état des lieux. C’est une étape cruciale qui doit être confiée à un professionnel agréé. Elle consiste premièrement à cibler les points forts et faibles de la maison sur le plan énergétique en réalisant un audit énergétique ou un diagnostic thermique.

De plus, il est recommandé d’effectuer un diagnostic structurel pour avoir une idée de l’état du bâti particulièrement ses caractères solide et stable. Ensuite, il faut faire le diagnostic patrimonial et environnemental. Grâce à cette phase du projet de réhabilitation durable, vous pourrez apprécier les divers changements que vous avez à faire pour éco rénover votre maison avec succès.

Développez votre projet de réhabilitation durable

réhabilitation durableL’étape suivante après l’état des lieux est le développement de votre projet. Déterminez les tâches que vous devez faire et étudiez leur faisabilité en fonction du résultat de la phase précédente et de votre budget. Identifiez également les diverses aides dont vous pourrez profiter. De fait, toute opération permettant de réduire la consommation en énergie d’une maison et ses émanations en CO2 est fiancée par différentes aides de l’État.

Organisez le chantier de rénovation écologique

Vous devez instaurer une organisation adéquate avant de passer à l’ouverture du chantier. En premier lieu, vous devez faire la sélection des artisans qui réaliseront les ouvrages. Il faut noter que le professionnel à contacter pour la rénovation énergétique doit être reconnu garant de l’environnement (RGE). En deuxième lieu, procédez à la planification des travaux d’éco rénovation à partir des plus importants. Enfin, choisissez les matériaux adéquats dont vous aurez besoin pour votre projet.

Quels matériaux utiliser lors de vos travaux de rénovation écologique ?

La réhabilitation écologique d’un logement est une démarche permettant de moderniser ce dernier, de pallier l’insalubrité et d’améliorer le confort. Ces travaux rendent aussi l’habitation plus écoresponsable. Effectivement, l’usage de matières respectueuses de la nature contribue au développement durable.

L’éco rénovation favorise par ailleurs la pose de matériaux récents et d’appareils consommant peu d’énergie. Pour votre projet, vous devez essentiellement vous servir de matières écologiques encore appelées écomatériaux.

Ces derniers sont conçus dans le respect des normes relatives au développement durable. Ils sont nés des ressources renouvelables ayant un faible impact sur l’environnement ou de recyclage : par exemple des textiles recyclés ou de l’ouate de cellulose. Il est aussi possible qu’ils proviennent de matières biosourcées d’origine animale ou végétale.

En outre, les matériaux employés en rénovation écologique durent longtemps, peuvent être réutilisés et sont sans danger. Grâce à leurs propriétés sanitaires, ils assurent votre protection contre les intoxications ainsi que les allergies dues aux composés organiques volatils.

Leur utilisation permet d’économiser de l’énergie et est bienfaisante pour votre santé. Enfin, on peut les employer pour tous les types de remises en état. On distingue différents écomatériaux destinés à la construction, à l’isolation, à la décoration intérieure, aux revêtements de sols et muraux et à la couverture de la toiture.

Conclusion

Somme toute, la réhabilitation durable est une démarche économique et écoresponsable qui sert à augmenter l’efficacité énergétique de votre habitation. La concrétisation de ce projet doit se faire phase par phase et avec des matériaux écologiques.