Quelles caractéristiques du roseau en font un bon isolant ?

Isolation roseau

Il existe aujourd’hui plusieurs genres d’isolant. Le roseau est un matériau de construction apprécié depuis longtemps déjà. Le roseau est un isolant naturel possédant de nombreux avantages. Le roseau est un isolant qui est naturel et par conséquent respectueux de l’environnement. Depuis de nombreuses années, le roseau incarne le rôle d’isolant dans les maisons dont le toit est fait de chaume. Dans cet article, nous allons présenter en quoi consiste l’isolation à l’aide de roseaux.

Qu’est-ce-que le roseau ?

Dans cette première partie, nous allons présenter la plante qu’est le roseau.

  • Le roseau : une plante qui peuple l’hexagone ;
  • Le roseau : un excellent isolant thermique ;
  • Le roseau : excellent isolant phonique ;

Le roseau : une plante qui peuple l’hexagone

Le roseau que l’on retrouve le plus souvent dans les zones humides, est très présent en France, particulièrement au niveau des zones de marécages. En Camargue il y a près de 5 000 hectares de tapis de roselières. Cette région française est la plus importante roselière de toute la France. Il est aussi localisé en quantités importantes en Bretagne mais aussi en Normandie ainsi qu’à l’Ouest de la France et au Nord plus abondamment. L’utilisation du roseau pour une isolation n’aura pas d’impact sur l’environnement étant donné qu’il s’agit d’un produit 100% naturel qui est très disponible dans plusieurs régions car il a la particularité de repousser très vite. Un roseau repoussera en un an tandis que d’autres arbres repoussent en une trentaine d’années.

Le roseau : un excellent isolant thermique

Le roseau est capable de résister sans problème aux intempéries. Il a la particularité d’isoler bien mieux que certains types de bois. En effet, les roseaux en forme de tubes permettront de garder l’air. Le vide des tubes va permettre d’empêcher les échanges thermiques entre le milieu extérieur et intérieur. Afin que cela puisse se faire, les tiges doivent être en bon état. Il est important que les tubes soient réalisés avec une bonne finition. En revanche, si un roseau est transformé en panneau d’isolation, il peut assurer une bonne isolation thermique. L’air compris dans ce panneau va servir d’isolant thermique. En procédant à une isolation avec un roseau, le froid emmagasiné dans la paroi pourra être atténué car les ponts thermiques pourront être enlevés.

Comme on le sait déjà, le meilleure isolant est l’air. Les tiges doivent donc contenir un maximum d’air pour permettre une isolation thermique idéal

Le roseau : excellent isolant phonique

Exactement comme l’isolation thermique, c’est l’air contenu au niveau des tiges des roseaux qui permettra d’améliorer les capacités d’isolation phonique de ces derniers. Les roseaux sont des isolants naturels qui sauront freiner les sons venant de l’extérieur sans les laisser pénétrer dans une habitation.

L’isolation avec les roseaux : en pratique

Les panneaux d’isolation fabriqués avec de la terre et des roseaux peuvent être utilisés de différentes manières. En ce qui concerne l’isolation se faisant à l’intérieur, un panneau doit avoir une épaisseur de 2 cm. Ce dernier sera placé et fixé à l’aide d’un enduit d’argile au niveau du mur intérieur. L’isolation extérieure sera basée sur un système de bardage dans lequel les plaques d’isolation seront placées sur la façade extérieure de la maison. De plus, il existe un système de coffrage fabriqué à partir de roseaux.

Le roseau et ses nombreux avantages

Le roseau incarne un isolant naturel doté d’une réelle résistance thermique, mais aussi d’une empreinte environnementale assez faible lui permettant d’être intégré dans plusieurs méthodes d’isolation. Son prix va varier selon les régions en restant quand même plus important que les autres isolants, il tournera autour d’un budget de 35 allant jusqu’à 40 €/m². De plus, souvent importés, les panneaux de roseaux entraînent souvent un bilan d’énergie grise important. Son avantage principal est le fait qu’il ne compromette pas le devenir deRoseau l’environnement dans lequel il est utilisé, mais aussi le fait qu’il soit très peu inflammable et qu’il ne dégage pas de fumée pouvant être toxique pour l’environnement. Enfin les roseaux résistent très bien aux changements de climat car ils absorbent bien l’humidité.

L’inconvénient du roseau en isolation

Le roseau demande un prix plus élevé que les autres isolants. De plus, il a une faible résistance de traction, une fois que l’isolant est enduit et constitué en un mur, il est fortement déconseillé d’attacher un meuble sur le mur. Enfin, il faut une épaisseur de couche de 10 à 30 cm pour une isolation performante.

Conclusion

Le roseau est un très bon isolant, il admet une bonne résistance et conductivité thermique. Le roseau est un produit naturel et écologique. L’isolation à base de roseau permet de nombreuses méthodes que ce soit pour une rénovation ou une construction. Ce matériau est idéal pour l’isolation d’une toiture et des murs d’une maison.

Son principal inconvénient reste son prix qui est légèrement plus élevé que d’autres isolants comme l’isolant minéral, la fibre de laine ou les billes d’argile.

Le roseau peut prendre différentes formes afin d’avoir une isolation optimale, on peut l’utiliser en tige ou on peut broyer les tiges et en faire un panneau isolant dans les deux cas le roseau assure une bonne isolation thermique.