Aller au contenu

Isolant pour plancher chauffant pour optimiser le rendement du chauffage au sol

  • Isolation
  • 9 min read

Le chauffage au sol est un système de chauffage de plus en plus populaire auprès des particuliers. Il offre un confort thermique optimal et permet de réaliser des économies d’énergie. Pour que le chauffage au sol fonctionne de manière optimale, il est essentiel de bien isoler le plancher chauffant. Dans cet article, nous allons vous présenter les différents types d’isolants, les critères de choix à prendre en compte, les étapes de mise en œuvre et les astuces pour optimiser le rendement de votre chauffage au sol.

Le chauffage au sol

Le chauffage au sol est un système de chauffage qui fonctionne en diffusant de la chaleur douce et homogène dans toute la pièce. Il est constitué de tubes ou de câbles électriques installés dans le sol, qui chauffent la dalle de béton ou le revêtement de sol. Pour que le chauffage au sol fonctionne de manière optimale, il est important de bien isoler le plancher. En effet, une bonne isolation permet de réduire les pertes de chaleur et d’améliorer le rendement du chauffage au sol.

L’isolant du plancher chauffant réduit les pertes de chaleur et améliore le rendement du chauffage. Il existe différents types d’isolants pour plancher chauffant, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients.

Il est obligatoire d’isoler un plancher chauffant

L’installation d’une couche isolante sous tout plancher chauffant est indispensable. Cette mesure technique essentielle vise à créer une barrière entre le réseau de chauffage et la dalle de béton sous-jacente. Son principal objectif est d’empêcher les pertes de chaleur vers le sol, optimisant ainsi l’efficacité et la rentabilité du système de chauffage.

L’isolation joue également un rôle clé dans l’élimination des ponts thermiques et la diminution de la transmission du bruit, ce qui est particulièrement bénéfique dans les constructions en étages, où elle contribue significativement à l’amélioration du confort acoustique.

Types d’isolants pour plancher chauffant

Il existe différents types d’isolants pour plancher chauffant, tels que le polystyrène, le polyuréthane, le liège, etc. Chacun de ces matériaux a des caractéristiques techniques différentes en termes de résistance thermique, de conductivité thermique, de résistance à la compression, etc. Il est important de bien choisir son isolant en fonction de son projet et de ses besoins.

Lors de la sélection d’un isolant pour un plancher chauffant, plusieurs options s’offrent à vous, chacune avec ses propres avantages et limites. Le choix dépendra des particularités de votre bâtiment, du système de chauffage installé (tel que chaudière à gaz, chaudière à biomasse, ou pompe à chaleur), et du budget alloué. Les isolants doivent non seulement offrir d’excellentes performances thermiques mais aussi être capables de supporter le poids de la chape ou dalle supérieure. Voici un aperçu des options disponibles :

  • XPS (Polystyrène Extrudé) : Apprécié pour sa recyclabilité, son coût abordable et sa légèreté, l’XPS est résistant, imperméable et facile à travailler, rendant cet isolant parfait pour les installations de chauffage au sol.
  • PSE (Polystyrène Expansé Graphité) : Conçu spécifiquement pour les systèmes de chauffage à basse température, le PSE offre une isolation acoustique supérieure et une très faible conductivité thermique.
  • PUR (Polyuréthane) : Le polyuréthane se distingue par sa grande capacité d’isolation et sa résistance à l’humidité, idéal pour maximiser l’isolation sans sacrifier l’espace.
  • Laine de Roche : Bien qu’elle ne soit pas couramment utilisée pour les planchers chauffants, la laine de roche convient à certaines applications, offrant une solution économique et facile à installer.

Ces isolants varient en termes de coût, d’efficacité et de spécificités techniques, nécessitant une évaluation minutieuse pour déterminer l’option la plus adaptée à votre projet.

Isolant pour Plancher Chauffant Avantages Inconvénients
XPS Recyclable, peu onéreux, léger Épaisseurs limitées
PSE Efficace, bonne isolation acoustique Principalement pour chauffage basse température
PUR Très isolant, faible épaisseur Coût élevé
Laine de Roche Très économique, facile d’emploi Performances limitées

Plancher chauffant en fibre de bois

Il existe aussi des solutions naturelles comme le plancher chauffant avec de la laine de bois. Un plancher chauffant intégrant de la fibre de bois représente une solution de chauffage au sol à la fois écologique et efficace. Fabriqué à partir de fibres de bois haute densité, ce type de plancher se distingue par ses excellentes propriétés d’isolation thermique et phonique, contribuant ainsi à un confort optimal dans l’habitat. Grâce à l’utilisation de matériaux renouvelables, il s’inscrit dans une démarche de construction durable, minimisant l’empreinte écologique du bâtiment.

Quelle épaisseur pour l’isolation d’un plancher chauffant ?

Lors de l’installation d’un plancher chauffant, définir l’épaisseur est crucial pour répondre précisément aux exigences de chaque projet, que ce soit dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation. Un système de plancher chauffant se compose essentiellement de deux éléments clés :

  • un isolant, dont on cherche à maximiser l’épaisseur pour une isolation optimale,
  • une chape, dont on réduit au minimum l’épaisseur, ou qu’on peut même omettre pour certains types de revêtements de sol, comme le parquet fin.

L’emplacement de l’isolant peut varier en fonction du projet. Pour les constructions neuves, il est souvent recommandé de placer l’isolant sous la chape, en utilisant des solutions comme les entrevous pour atteindre la résistance thermique souhaitée directement, ou en insérant un isolant sous une chape flottante. Il est également possible de placer un isolant mince au-dessus de la chape pour limiter la hauteur des murs. Dans le cas de rénovations, où une chape est déjà présente, l’isolant est généralement installé au-dessus de celle-ci. Pour les constructions avec planchers en bois, comme les maisons à ossature bois, l’isolant se place entre les poutres ou solives, permettant parfois de se passer d’un isolant supplémentaire.

L’épaisseur des planchers chauffants peut varier considérablement, allant de très fins à plus épais, avec des isolants offrant une gamme d’épaisseurs adaptées à divers besoins et spécifications de projet. La résistance thermique, exprimée par la valeur R, est un facteur déterminant dans le choix de l’épaisseur de l’isolant, garantissant le respect des normes en vigueur, que ce soit pour des constructions neuves conformes à la RT2012 et RT2020, ou pour des projets de rénovation éligibles à des avantages fiscaux.

Dans le contexte de la rénovation, l’épaisseur de l’isolant est souvent définie par l’espace disponible pour l’installation, avec une attention particulière à minimiser l’épaisseur de la chape ou à utiliser des solutions permettant d’éviter l’ajout d’une chape pour certains revêtements de sol. Ces solutions visent à offrir une flexibilité maximale pour s’adapter aux différents besoins et contraintes de chaque projet.

La sélection de l’épaisseur pour un plancher chauffant est guidée par une combinaison de considérations techniques, normatives et pratiques, visant à assurer une efficacité énergétique optimale et un confort accru dans l’habitat, tout en répondant aux spécificités de chaque construction ou rénovation.

Les étapes de mise en œuvre de l’isolation pour plancher chauffant

L’installation d’un système de plancher chauffant avec panneaux isolants :

Préparation du Plancher

  1. Vérification de la Capacité Portante : Assurez-vous que la structure du plancher peut supporter le poids du système, incluant la surcharge due au béton.
  2. Membrane de Polyéthylène : Il est conseillé d’utiliser une membrane de polyéthylène pour encadrer la zone où le béton sera coulé. Placez-la sous les panneaux isolants, remontez-la au-dessus du niveau futur du béton et scellez-la aux murs pour contenir le béton.
  3. Solidité de la Base : Les panneaux isolants doivent reposer sur une base solide pour garantir une installation stable.

Installation des Panneaux Isolants

  1. Positionnement des Panneaux : Commencez par positionner le premier panneau dans un coin, en suivant la direction indiquée par la flèche pour assurer un emboîtement correct.
  2. Emboîtement des Panneaux : Pour commencer une nouvelle rangée, utilisez l’excédent d’un panneau coupé selon les lignes de découpe prévues, ce qui permet d’aligner correctement les pastilles destinées à retenir la tubulure.
  3. Isoler le pourtour : Pour prévenir l’apparition de fissures dues aux mouvements structurels du bâtiment et pour minimiser les ponts thermiques et acoustiques, il est essentiel d’isoler le pourtour du plancher chauffant en utilisant des bandes périphériques. Ces bandes, généralement fabriquées en mousse de polyéthylène résiliente, doivent avoir une épaisseur adaptée à celle du plancher, tout en respectant une épaisseur minimale de 5mm. Elles sont installées le long de la base des murs, et peuvent être fixées grâce à une bande autoadhésive

Pose de la Tubulure

  1. Installation Conforme au Plan : Installez la tubulure selon le schéma défini par votre spécialiste en chauffage, en marchant dessus délicatement pour l’insérer entre les pastilles surélevées.
  2. Espacement et Attaches : L’espacement entre les tubes doit être précisément défini par le professionnel pour optimiser les performances du système. Utilisez des attaches à tubulure pour maintenir les tubes en place lors de courbes serrées ou pour les connexions au système de chauffage.

Coulage de la Dalle de Béton

  1. Épaisseur de Béton : Versez une couche d’au moins 1 pouce de béton au-dessus des pastilles. Un béton renforcé de fibres est recommandé pour une meilleure résistance.
  2. Encastrement des Tubes : Assurez-vous que les tubes soient entièrement enrobés dans le béton, conformément aux recommandations du spécialiste en chauffage.

Trucs et Astuces

  • Pour assurer un bon contact des tubes avec les pastilles, notamment dans les courbes, poussez ou tirez sur la tubulure au besoin.
  • Empêchez le béton de s’infiltrer sous les panneaux en utilisant de la colle ou des attaches pour fixer les panneaux aux jonctions des murs.

Ces étapes structurées garantissent une installation efficace et performante de votre plancher chauffant, en veillant à la bonne préparation du support, à la mise en place méticuleuse des composants et au respect des consignes techniques pour la coulée de béton.

Conclusion

Un isolant pour plancher chauffant optimise le rendement du chauffage au sol. Il existe différents types d’isolants pour plancher chauffant, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Choisissez bien votre isolant en fonction de votre projet et prenez en compte les critères de choix tels que la résistance thermique, la conductivité thermique.

Isolant pour plancher chauffant