Aller au contenu

La chaux aérienne, un enduit pour vos murs intérieurs

La chaux aérienne a historiquement été un composant traditionnellement utilisé dans la construction et la rénovation. Elle fait son retour dans les projets modernes grâce à ses qualités uniques et son image naturelle. Ci-dessous, je vous explique son intérêt pour revêtir les murs intérieurs et je mets en lumière ses bénéfices, ses applications et les précautions d’usage lors de son application.

Qu’est-ce que la chaux aérienne ?

La chaux aérienne est fabriquée grâce à la transformation de pierres calcaires d’une pureté exceptionnelle, affichant une teneur en carbonate de calcium (CaCO3) comprise entre 95 % et 99,5 %. Cette haute pureté est essentielle pour garantir sa qualité et ses propriétés spécifiques.

Fabrication de la chaux aérienne

C’est grâce à cette composition quasiment monominérale que la chaux obtenue, après cuisson et extinction, présente des caractéristiques idéales pour de nombreux usages en construction et rénovation. La sélection rigoureuse de calcaire pur non seulement assure l’efficacité de la chaux comme liant naturel mais contribue également à sa capacité à réguler l’humidité et à purifier l’air en captant le dioxyde de carbone.

fabrication chaux aérienne

Source : https://www.fr.weber/fabriquer-la-chaux-aerienne

Cette provenance naturelle et cette transformation soignée font de la chaux aérienne un matériau de choix pour les projets qui recherchent à la fois performance, durabilité et respect de l’environnement.

Utilisations de la chaux aérienne

La chaux aérienne est aussi appelée CL (Calcium Lime). Elle se compose d’oxyde et d’hydroxyde de calcium. Ce matériau est issu du calcaire très pur. La marge d’acceptation des impuretés argileuses ne dépasse pas 5%. Son usage principal se situe dans le domaine des finitions intérieures où sa spécificité offre une multitude d’avantages et d’applications.

  • L’enduit à base de chaux : Employée principalement sous forme d’enduit ou de mortier souple, la chaux aérienne est particulièrement appréciée pour ses qualités esthétiques et fonctionnelles.
  • Les peinture à la chaux : Elle trouve sa place aussi bien dans les travaux de finition que dans la réalisation de peintures naturelles, apportant une touche de caractère et d’authenticité à chaque espace.

Les meilleures usages de la chaux aérienne

L’une des propriétés remarquables de la chaux aérienne est sa capacité à durcir lentement au contact de l’air, un processus connu sous le nom de carbonatation. Ce phénomène, qui implique l’absorption du CO2 présent dans l’air ambiant, fait de la chaux aérienne un choix idéal pour les environnements secs. Cette réaction naturelle contribue à la durabilité du matériau tout en améliorant la qualité de l’air intérieur.

Pour une application optimale, la chaux aérienne requiert des conditions climatiques spécifiques, évitant les milieux excessivement humides. Bien qu’elle puisse être utilisée en extérieur pour certaines finitions, elle est principalement recommandée pour des zones abritées des intempéries et du vent, afin de garantir sa pérennité.

Particulièrement adaptée aux murs anciens, qu’ils soient en pierre ou en terre, la chaux aérienne respecte et valorise le cachet historique des bâtiments tout en leur offrant une protection naturelle. Elle est moins conseillée pour les surfaces en ciment ou en béton brut, où son adhérence et sa compatibilité peuvent être compromises.

Les enduits à base de chaux aérienne se distinguent par leur capacité à créer des finitions extrêmement lisses et esthétiques, offrant ainsi un large éventail de possibilités décoratives. De plus, leur comportement optimal en milieu sec en fait une solution durable et écologiquement responsable pour la rénovation et la décoration d’intérieurs.

La chaux hydrauliques est, elle, mieux adaptée pour un usage extérieur.

Différences entre chaux aérienne et chaux hydraulique

Bien qu’elles puissent paraître similaires, ces deux types de chaux se distinguent par leur composition et leur comportement.

La chaux aérienne durcit au contact de l’air grâce à l’absorption du CO2, tandis que la chaux hydraulique, obtenue à partir de calcaires argileux, durcit même en présence d’eau. Pour les travaux d’intérieur comme les enduits muraux, la chaux aérienne est le bon choix pour sa perméabilité et son esthétisme naturel.

Composition et Fabrication

  • Chaux aérienne : Aussi appelée chaux vive ou éteinte, elle est produite par la cuisson de calcaire très pur (contenant principalement du carbonate de calcium) à des températures inférieures à 900°C. Elle est ensuite éteinte avec de l’eau pour former de l’hydroxyde de calcium.
  • Chaux hydraulique : Cette chaux contient, en plus du carbonate de calcium, des argiles (silicates et aluminates). Elle est cuite à des températures plus élevées que la chaux aérienne, et l’eau ajoutée lors de l’extinction réagit avec les argiles pour former des composés qui lui confèrent des propriétés hydrauliques, c’est-à-dire qu’elle peut durcir même en présence d’eau.

Mécanisme de Durcissement

  • Chaux aérienne : Son durcissement (prise) se fait par carbonatation, c’est-à-dire qu’elle durcit en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) de l’air, ce qui la transforme lentement en carbonate de calcium. Ce processus nécessite une exposition à l’air et du temps.
  • Chaux hydraulique : Elle durcit par hydratation, formant des cristaux qui durcissent même en absence d’air, permettant ainsi de durcir sous l’eau ou dans des conditions très humides.

Propriétés et Avantages

  • Chaux aérienne : Offre une meilleure perméabilité à l’air et à la vapeur d’eau, réduisant ainsi les risques de condensation et de moisissures. Elle est également plus écologique, absorbant le CO2 durant sa prise.
  • Chaux hydraulique : Sa prise rapide et sa solidité en font un choix approprié pour les structures nécessitant une résistance mécanique élevée et une durabilité dans des environnements humides.

Dangers et précautions d’utilisation de la chaux aérienne

Malgré ses nombreux avantages, la manipulation de la chaux aérienne nécessite des précautions. La chaux éteinte peut encore provoquer des irritations de la peau, des yeux et des voies respiratoires, en raison de sa nature alcaline. Il est donc impératif de porter des gants, des lunettes de protection et un masque lors de son application. Ces mesures garantissent une utilisation sécuritaire, permettant de profiter pleinement des qualités de la chaux sans risque pour la santé.

Différences chaux vive et chaux éteinte

L’élément clé à retenir ici est la distinction d’usage entre les deux types de chaux. Pour nos besoins, c’est la chaux éteinte qui retient notre attention, la chaux vive n’étant pas employée dans le domaine de la maçonnerie.

La distinction entre la chaux vive et la chaux éteinte réside dans leur réaction au contact. La chaux vive est réactive et peut causer des brûlures sévères, tandis que la chaux éteinte est moins agressive. Pour illustrer ceci de manière simple : imaginez que la chaux vive est assoiffée et cherche à absorber l’humidité, y compris celle de la peau, ce qui provoque des brûlures. D’où l’importance d’ajouter de l’eau lors de sa transformation en chaux éteinte, processus qui « étanche sa soif » et réduit son potentiel irritant.

Comment préparer et appliquer un enduit à la chaux aérienne

La préparation de l’enduit à la chaux aérienne est une étape importante pour assurer une bonne application. Un mélange typique comprend :

  • de la chaux,
  • de l’eau,
  • du sable,

proportionnés selon la texture et la résistance désirées.

L’application se fait en plusieurs couches. Chacune d’elles doit être suffisamment sèche avant l’application de la suivante afin d’obtenir un fini lisse ou texturé selon votre choix.

Chaux aérienne en pâte : avantages et mode d’emploi

La chaux aérienne en pâte, prête à l’emploi, simplifie le processus de préparation en offrant une consistance idéale pour l’application directe. Elle est particulièrement adaptée pour les finitions fines et les retouches, grâce à sa souplesse d’utilisation. Son emploi réduit également le temps de préparation, tout en maintenant les bénéfices écologiques et esthétiques de la chaux traditionnelle.

chaux aérienne

Conclusion

La chaux aérienne représente une option de choix pour les projets de rénovation et de construction, combinant performance, esthétique, et respect de l’environnement. Son application sur les murs intérieurs offre une solution durable et saine, en phase avec les valeurs d’habitats écologiques et confortables. Pour ceux désireux d’embrasser les qualités uniques de ce matériau ancien dans une optique moderne, la consultation d’un professionnel peut s’avérer une étape précieuse dans la concrétisation de leur projet.