Installation d’un chauffe-eau solaire maison : pour quel coût ?

chauffe-eau solaire

Utiliser le soleil pour le chauffage de l’eau concilie environnement et technologie. Le chauffe-eau solaire maison permet non seulement de diminuer de manière considérable votre facture énergétique, mais il donne aussi la possibilité de réaliser de nombreuses économies distinctes. Qu’est-ce qu’un chauffe-eau solaire maison ? Quelles sont les différentes versions disponibles ? Combien faut-il prévoir pour une telle installation ? Quelles aides peut-on recevoir ? Toutes les réponses ici.

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau solaire maison ?

Le chauffe-eau solaire désigne un appareil destiné à produire partiellement ou intégralement de l’eau chaude sanitaire en se servant de l’énergie solaire. Il est composé de plusieurs constituants, dont deux fondamentaux qui sont le ballon de stockage et les capteurs solaires.

Le chauffe-eau solaire maison a un fonctionnement extrêmement simple. En effet, par l’action des panneaux solaires thermiques posés sur le toit, ce dispositif capte la chaleur provenant du rayonnement solaire. Il la transmet ensuite à un fluide caloporteur.

Une fois qu’il est chaud, ce dernier circule dans le ballon de stockage dans le but de chauffer l’eau froide qui y est présente. Après avoir rempli sa fonction, le liquide se refroidit avant de repartir au sein des panneaux solaires afin de chauffer et engager un autre cycle.

Quels sont les différents types de chauffe-eau solaire maison ?

On retrouve le chauffe-eau solaire maison sous de multiples sortes sur le marché.

Le chauffe-eau monobloc

C’est le chauffe-eau le plus simple : il est composé d’un ensemble compact formé par le panneau solaire et le ballon. Ce dernier est généralement fixé au-dessus du panneau solaire. Avec ce type de dispositif, l’eau chaude sanitaire circule directement dans les panneaux solaires. Ces derniers la réchauffent grâce au rayonnement solaire, sa densité diminue et elle évolue vers le ballon.

Le chauffe-eau à thermosiphon

Cet appareil vous procure une meilleure esthétique que le système précédent. Il demande que le ballon soit séparé des panneaux solaires. Dans ce chauffe-eau solaire maison, ces derniers sont donc à un niveau plus bas que le ballon. Grâce à cela, l’eau circule par effet de thermosiphon. En effet, l’eau chauffée devient plus légère et monte rapidement dans le ballon. Quant à l’eau froide, elle est lourde et descend dans le ballon.

Le chauffe-eau à circulation forcée

Il utilise les principes d’un circuit de refroidissement de voiture. Il faut mélanger le liquide circulant dans les panneaux solaires avec du glycol afin d’abaisser le point de solidification pour le froid. Par contre, le fluide caloporteur qui transporte la chaleur dans le chauffe-eau solaire maison ne doit pas être panaché avec l’eau chaude sanitaire.

Le chauffe-eau à vidange

En cas de non-utilisation, vous pouvez vider les panneaux solaires de ce dispositif, cela évite la formation du gel. Contrairement au système à thermosiphon, le ballon est situé à une hauteur inférieure à celle des panneaux solaires. Ainsi, dès que le soleil n’est plus chaud, la circulation entre le ballon et les panneaux s’arrête et la vidange automatique du circuit se réalise.

Combien coûte l’installation d’un chauffe-eau maison ?

Rappelez-vous qu’un chauffe-eau solaire comporte des panneaux et un ballon de contenance variable. L’installation de votre chauffe-eau solaire maison coûtera environ 4000 € pour un panneau et un ballon de 200 L. Si vous comptez prendre deux panneaux et un ballon de 300 L, prévoyez approximativement 6000 €. Pour 4 panneaux et un ballon de 800 à 1000 L, il faut débourser à peu près 10 000 €.

Ces prix prennent en compte les diverses composantes de la mise en place. Il s’agit de : supports, panneaux solaires, groupe de transfert, raccordement, ballon de stockage, système de suivi et pose par un professionnel.

À quelles aides peut-on prétendre pour la mise en œuvre de ce dispositif ?

chauffe-eau solaireLe chauffe-eau solaire maison est bien plus onéreux que le système classique. Alors pour alléger votre budget, vous pouvez recourir aux aides de l’État. On distingue le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) qui permet de déduire de votre impôt sur le revenu 30 % de la somme utilisée pour mettre en place votre équipement.

Il y a aussi l’Eco-prêt taux zéro (Eco-PTZ) qui finance vos travaux dans la limite de 30 000 €. Enfin, on compte la TVA réduite à 5,5 % dont on bénéficie avec les installations de panneaux solaires thermiques et aérovoltaïques. Il existe d’autres aides telles que celles de l’ANAH, de l’ADEME et la Prime Énergie.

Conclusion

Somme toute, le prix de mise en œuvre d’un chauffe-eau solaire varie en fonction de ses composants qui dépendent eux du nombre d’utilisateurs. Toutefois, sachez qu’il oscille entre 4000 euros et 10 000 euros. Ce montant étant élevé, vous avez la possibilité de recourir aux diverses aides mentionnées ci-dessus.