Comment améliorer la performance énergétique des bâtiments ?

Classé dans : Uncategorized | 0

L’objectif de l’Union européenne est d’améliorer la performance énergétique des bâtiments existants et neufs dans l’Union européenne. La dépendance énergétique de l’Union européenne, les impératifs environnementaux et la nécessité croissante d’économiser l’énergie ont conduit la Commission européenne à proposer des mesures législatives visant à garantir une meilleure efficacité énergétique des bâtiments neufs et existants.

Mais en tant que propriétaire de votre maison, vous devriez aussi être soucieux de efficacité énergétique, tant pour la préservation de l’environnement que pour votre portefeuille. Voyons comment rendre votre maison éco-friendly !

Qu’est-ce que la performance énergétique des bâtiments ?

ameliorer-performance energétique-batimentsLorsque nous parlons d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, nous faisons référence, d’une part, aux systèmes liés à l’énergie que nous utilisons dans la maison et, d’autre part, aux habitudes énergétiques, à la façon dont nous nous consommons l’énergie dans la maison. Maintenir le chauffage en marche même si nous ne sommes pas à la maison, laisser les appareils électriques branchés, augmenter la température du chauffage pour qu’il se réchauffe davantage sont quelques exemples d’habitudes inefficaces qui affectent la mauvaise utilisation des systèmes et les dépenses énergétiques et économiques qui en résultent.

Principes de base pour réduire la consommation en énergie des bâtiments

Les principes de base pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments sont les suivants :

  • réduire la demande énergétique,
  • accroître l’efficacité énergétique des installations,
  • accroître l’utilisation des énergies renouvelables disponibles.

La norme PassivHaus en est un bon exemple, dont les bâtiments certifiés parviennent à réduire la demande de chauffage et de climatisation à des valeurs inférieures ou égales à 15 kWh/m² par an. Construire et réhabiliter les bâtiments pour qu’ils fonctionnent de manière autonome, en réduisant leur dépendance énergétique, est possible grâce à l’application de mesures efficaces et d’une législation adéquate qui le permet.

1-. Réduire la demande d’énergie

La réduction de la demande d’énergie à l’intérieur du bâtiment est une stratégie passive directement liée à son enveloppe thermique. Il s’agit de l’application d’une série de mesures qui touchent les façades, les creux – vitres et cadres -, les cloisons, les planchers et les toits. Son objectif est de réduire la consommation d’énergie en garantissant une température intérieure confortable en toutes saisons. D’autre part, le contrôle de la demande concerne également le contrôle de la ventilation des espaces intérieurs pour garantir la qualité de ceux-ci.

2-. Utiliser des installations ayant une efficacité énergétique maximale

Bien que la réduction de la demande soit une stratégie passive, l’utilisation d’installations à haut rendement énergétique est une stratégie active. Une fois que la demande d’énergie dans les bâtiments a été réduite, l’étape suivante consiste à utiliser les installations les plus éconergétiques possibles. En d’autres termes, si l’énergie est utilisée pour répondre à la demande par des moyens mécaniques, elle doit être aussi efficace que possible.

Tout est lié : demande, consommation et performance. La formule est très simple : CONSOMMATION D’ÉNERGIE = DEMANDE D’ÉNERGIE / PERFORMANCE DU SYSTÈME

Plus la demande est faible, plus la consommation d’énergie est faible. Mais plus la consommation d’énergie est faible, plus les performances des installations sont élevées, en raison de l’utilisation maximale de l’énergie. La meilleure énergie est celle qui n’est pas consommée. Mais s’il est nécessaire d’en consommer le moins possible.

3-. Satisfaire la demande grâce aux énergies renouvelables

Si, dans la première stratégie, il est possible de réduire la consommation d’énergie par l’application de stratégies passives ; et dans la seconde, si l’énergie est consommée, elle doit l’être de la manière la plus efficace possible. Dans la troisième stratégie, il est prévu que l’énergie utilisée pour répondre à la demande déjà réduite provienne de l’utilisation de sources d’énergie renouvelables. N’oublions pas que l’utilisation de sources d’énergie renouvelables réduit la dépendance énergétique des bâtiments. De plus, l’utilisation de ce type d’énergie réduit l’impact négatif sur l’environnement par rapport à l’utilisation de combustibles fossiles. Les énergies renouvelables sont des sources d’énergie propre.

Conseils sur l’efficacité énergétique de la maison

1 – Contrôles et régulations du chauffage

Profitez des systèmes de contrôle et de régulation du chauffage et de la climatisation pour économiser de l’énergie. Intégrant des thermostats numériques, des chronothermostats, vous pourrez effectuer des programmes horaires d’allumage et d’extinction du chauffage, des réglages de température,… qui vous permettront de faire un meilleur usage des systèmes de chauffage. Ces systèmes de contrôle utilisent généralement des radiofréquences mais les contrôleurs de dernière génération, avec contrôle wifi, offrent plus de confort et de facilité d’utilisation grâce à des applications simples installées sur le mobile ou la tablette.

L’installation de robinets thermostatiques dans les radiateurs permet également de réguler la température de fonctionnement de chaque radiateur, ce qui nous permet de mieux contrôler la température de la maison et la consommation d’énergie dans la maison. Son installation dans les radiateurs améliore l’efficacité énergétique de l’installation, en distribuant mieux la chaleur dans la maison et sans gaspiller inutilement de l’énergie.

2 – Améliorer l’isolation

Investir dans l’amélioration de l’isolation, soit en renouvelant le vitrage, soit en améliorant l’enveloppe pour l’intérieur, l’extérieur, les armoires,… peut conduire à des économies pouvant atteindre 50%.

3 – Les aides et primes à la réhabilitation

Des aides à la réhabilitation sont disponibles dans la plupart des pays européens qui se sont engagés à réduire leur dépendance énergétique.

4 –  La recherche de l’appareil le plus efficace

Lors du renouvellement de vos installations de chauffage ou même si vous anticipez la saison estivale et que vous allez renouveler votre équipement de climatisation, renseignez-vous sur le niveau d’efficacité énergétique de chaque produit. La réglementation sur l’éco-conception et l’étiquetage énergétique entrée en vigueur en septembre concerne les produits liés à l’énergie tels que les chaudières, la climatisation, les appareils électroménagers, les luminaires, etc. ou encore les produits liés à l’énergie tels que les robinets, douches, fenêtres, isolation, etc. Ces réglementations européennes visent à accroître l’efficacité énergétique des équipements et à réduire les émissions polluantes. C’est pourquoi, lorsque vous achetez de l’équipement lié à l’énergie, regardez l’étiquette énergie, elle vous donnera des informations sur le niveau d’efficacité énergétique du produit, sa consommation d’énergie,… alors achetez de l’équipement avec l’étiquette énergie A++++.

5 – Téléchargez une application pour contrôler votre consommation d’énergie

Il existe des applications qui vous permettent de mesurer la consommation d’énergie de votre maison et de savoir quelle est la consommation d’énergie de chaque appareil, ce qui vous permet d’avoir une idée des appareils ou des systèmes connectés au réseau qui exigent le plus d’énergie et, à partir de là, d’élaborer un plan pour réduire la consommation énergétique dans la maison. Acquérir des habitudes plus efficaces à la maison vous permettra d’obtenir des économies d’énergie.

6 – Intégrer les énergies renouvelables

Avez-vous réfléchi aux avantages que l’intégration des énergies renouvelables peut apporter à votre maison ? La combinaison de systèmes de chauffage avec un certain type d’énergie comme les panneaux solaires thermiques pour la production d’eau chaude sanitaire permet de réaliser des économies allant jusqu’à 70%. La thermopompe peut couvrir les besoins de climatisation d’une maison, ce qui permet d’obtenir une excellente efficacité énergétique à partir de sources d’énergie renouvelables comme l’air, l’eau et le sol. Pour en savoir plus, lisez l’article suivant sur « Economisez l’énergie avec la pompe à chaleur ».

7 – Connaissez-vous les avantages des systèmes de ventilation ?

Avec une faible consommation d’énergie, ces systèmes de ventilation tels que les récupérateurs de chaleur ou les climatiseurs améliorent considérablement la qualité de l’air grâce à des filtres ionisants qui incorporent et assurent la circulation de l’air, … Connaître les avantages d’améliorer la qualité de l’air à la maison avec ces « Conseils pour améliorer la santé et la qualité de l’air intérieur (infographie).

Engagement envers l’efficacité énergétique

La combinaison de systèmes efficaces et de bonnes habitudes énergétiques à la maison permet de réaliser d’importantes économies et est rentable pour notre poche et pour la planète. Les mettre en pratique et améliorer l’efficacité énergétique de votre maison peut être une bonne façon de célébrer cette journée, mais bien sûr, l’engagement envers l’efficacité énergétique est un engagement envers l’économie d’énergie et le développement durable, alors de Caloryfrio.com nous vous invitons à mettre en pratique ces conseils toute l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *