Pourquoi et comment installer une pergola bioclimatique ?

Quand on a le bonheur de posséder une terrasse ou un jardin, on souhaite en profiter pleinement et c’est bien normal. A l’heure actuelle, la tendance est au dedans-dehors et dès les premiers beaux jours on a des envies de nature. La pergola ajoute un espace de vie à l’habitation et permet de filtrer les rayons du soleil aux heures les plus chaudes. Il existe plusieurs types de pergolas, de la plus simple à la plus sophistiquée qui se transforme en pièce à vivre. Cette pergola haut de gamme est la pergola bioclimatique qui intègre les dernières nouveautés en matière de technologie.

Qu’est-ce qu’une pergola bioclimatique ?

La pergola bioclimatique est une pergola à lames orientables. Le toit est composée de lattes qui peuvent être orientées en fonction du degré de soleil que nous souhaitons avoir. Suivant les modèles, ces lames peuvent s’orienter jusqu’à 110°. Fermée, elle est une barrière efficace contre des vents allant jusqu’à 120 km/h grâce au flux d’air qui les empêche de s’engouffrer.

Les avantages de la pergola bioclimatique

pergola-bioclimatiqueTrop chaud ou trop humide, vos activités ne subiront plus jamais les aléas climatiques : Vous avez sûrement connu les moments où vous avez dû recevoir vos invités dans votre salle de séjour alors que chacun se faisait une joie de déjeuner sur la terrasse ou dans le jardin. Vous ne comptez plus les barbecues annulés et les enfants excités qu’il faut gérer dans un espace clos pour cause de pluie.

La pergola bioclimatique vous apporte LA solution pour disposer d’un abri de terrasse. Avec elle vous ne serez plus jamais tributaire de la météo. Dotée de lames orientables pilotées par une télécommande, elle vous protège des intempéries mais elle permet aussi de contrôler la chaleur du soleil grâce à sa ventilation naturelle. Selon votre humeur ou selon la météo, orientez les lamelles en une seconde pour avoir de l’ombre ou plus de soleil.

C’est un brise soleil orientable qui permet de supporter le soleil pendant les saisons les plus chaudes. L’air passe à travers et ventile votre terrasse de manière naturelle grâce aux lamelles qui ne sont pas complètement fermées.

De plus, la pergola bioclimatique a aussi l’avantage de protéger contre la pluie qui est évacuée grâce à un circuit d’évacuation intégré (externe ou interne)  d’eau de pluie dans la pergola. Il est également possible d’ajouter un système de récupération d’eau pour arroser votre jardin.

Où installer une pergola bioclimatique

L’installation d’une pergola bioclimatique à lattes avec sa structure fixe peut être faite sur un mur dans votre maison. Cette dernière implique que le mur doit être en bon état, car une pergola peut généralement varier entre 400 et 500 kilos.

Adossée à la maison, elle régule la température de la pièce attenante et permet ainsi de faire des économies d’énergie : chauffage en hiver, climatisation en été.

Des capteurs pour votre pergola aluminium

Ses capteurs bioclimatiques orientent les lames automatiquement en cas de pluie ou de neige. C’est donc un abri motorisé en aluminium extrudé grâce auquel vous n’avez plus à vous soucier des changements de météo en cours de journée. Cela s’avère particulièrement pratique lorsque vous êtes absent de votre domicile.

Les capteurs permettent, par exemple, de fermer automatiquement les lamelles en cas de pluie ou, au contraire, de les ouvrir en cas de vent. Il y a des options disponibles pour installer un système d’éclairage LED. En plus de la protection contre la pluie, le soleil et la chaleur, la structure en aluminium offre une excellente résistance au vent ! Les mécanismes sont délicats et ne peuvent pas être démontés comme dans une pergola classique.

La pergola peut aussi faire office de Véranda

Contrairement aux autres types de pergolas, à condition de choisir un modèle évolutif, elle peut se transformer en véranda pour devenir une véritable pièce à vivre dont vous profiterez tout au long de l’année. C’est une façon simple d’agrandir votre maison sans faire de gros travaux de maçonnerie.
Si son coût est plus élevé que celui d’une simple pergola et rebute certains acheteurs, au regard de tous les avantages qu’elle apporte, vous auriez tort de vous en priver.

Sa structure en aluminium qui allie sobriété, solidité et esthétique s’intègre parfaitement dans tous les environnements sans alourdir l’aspect de votre maison ou de votre jardin. Elle ne nécessite pas d’entretien et bénéficie d’une longévité par rapport à d’autres matériaux, sans perdre son éclat.

Comment installer une pergola bioclimatique ?

Si vous n’êtes pas un bricoleur émérite, oubliez la pose par vous-même et faites appel à un professionnel, ce qui vous procurera quelques avantages. Outre la garantie décennale, la pose par un professionnel de votre pergola bioclimatique permet de bénéficier des aides de l’État auxquelles vous avez droit. Pas de facture, pas de subvention : même si vous êtes un bricoleur hors pair, l’État ne reconnaît pas vos talents.
La pergola bioclimatique peut être adossée à la façade de votre maison ou auto-portée. Dans ce cas, vous pouvez l’installer en pose libre dans le jardin, à proximité d’une piscine par exemple.

Prix d’une pergola bioclimatique

Plusieurs facteurs peuvent modifier le prix d’une pergola bioclimatique. La taille de la structure, les caractéristiques choisies, le système d’automatisation des lamelles, l’installation… Les prix sont généralement donnés par m2. La taille moyenne d’une pergola bioclimatique est de 25m2 et le prix oscille entre 500€ et 900€ par m2. Le prix final peut aussi varier en fonction des options.

Parce qu’elle permet des économies d’énergie, elle ouvre droit à des aides de l’État. Vous obtiendrez tous les renseignements sur ces aides, en vous adressant à l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) de votre région.
C’est un véritable investissement qui ajoutera de la valeur à votre maison !

Les règles à respecter

Quelles que soient sa hauteur et sa superficie, la pergola fait partie de la catégorie des abris de jardin. Si sa superficie est inférieure à 20m², une simple demande d’autorisation de travaux est à déposer à la mairie de votre commune.
Pour une superficie supérieure à 20m², vous avez besoin d’un permis de construire délivré par la mairie de votre commune. Vous avez 2 ans pour effectuer les travaux. Passé ce délai, il vous faudra faire une nouvelle demande de permis de construire.
Dans les deux cas, si votre habitation se situe à proximité d’une zone protégée (réserve naturelle, monument historique) vous devrez obtenir l’autorisation de l’architecte des bâtiments de France avant d’entreprendre quoi que ce soit.
Il est très important de vous renseigner avant l’installation de votre pergola car le non respect de ces règles vous rend passible d’une amende allant de 1200€ à 300 000€, assortie de la démolition de votre ouvrage, à vos frais bien évidemment.

Image By AgostiniJulien [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], from Wikimedia Commons

C’est pas sorcier BIO-HABITAT : La maison se met au vert (VIDEO)

bio-habitat

L’architecture bioclimatique produit des bio-habitat. C’est une forme de logement qui s’occupe de la conception des bâtiments et des matériaux pour atteindre l’efficacité énergétique. La célèbre émission C’est pas sorcier y a consacré un épisode :

Architecture solaire passive

Il se réfère à la conception des logements pour l’utilisation efficace de l’énergie solaire. Comme il n’utilise pas de systèmes mécaniques (d’où le terme passif), il est étroitement lié à l’architecture bioclimatique, bien que cette dernière traite également d’autres éléments climatiques non solaires. C’est pourquoi le terme bioclimatique est un peu plus général et inclusif, bien que les deux travaillent dans la même direction.

Architecture solaire active

Il s’agit de tirer parti de l’énergie solaire par le biais de systèmes mécaniques et/ou électriques pour le chauffage (capteurs solaires) et la conversion électrique (panneaux photovoltaïques). Ils peuvent compléter une maison bioclimatique et compenser les charges énergétiques des utilisateurs du bâtiment.

Énergie renouvelable

Des sources d’énergie qui ne peuvent pas être épuisées. L’architecture bioclimatique intègre le rayonnement solaire (renouvelable) pour le chauffage et le refroidissement. D’autres types d’énergies renouvelables comprennent le vent ou l’eau (hydroélectricité) et la production de méthane à partir de déchets organiques (biomasse).

Architecture durable

Il s’agit d’un concept très général visant à minimiser l’impact environnemental de tous les processus impliqués dans la construction, depuis les matériaux (procédés de fabrication qui ne produisent pas de déchets toxiques et ne consomment pas beaucoup d’énergie), les techniques de construction (pour un minimum de dommages environnementaux), l’emplacement du bâtiment et son impact environnemental, la consommation d’énergie et son impact, et le recyclage des matériaux lorsque le bâtiment a rempli sa fonction et est démoli. L’architecture bioclimatique aide à réduire la consommation d’énergie du bâtiment utilisé, et peut être améliorée lorsqu’elle est associée à des techniques d’architecture durable.

Maison autosuffisante

Désigne une maison indépendante des réseaux d’approvisionnement centralisés (électricité, gaz, eau et même nourriture), réalisée en utilisant les ressources disponibles localement. Par exemple, l’eau des puits, des ruisseaux ou de la pluie, l’énergie du soleil ou du vent, l’électricité du soleil, la nourriture des vergers, la production d’une quantité d’énergie suffisante pour ne pas avoir besoin du réseau, etc. L’architecture bioclimatique coopère avec l’autosuffisance en matière d’économie d’énergie pour la climatisation.

 

Pourquoi faire un toit végétal sur votre maison ?

pourquoi-toit-vegetal

Les toitures végétales sont utilisées dans la construction depuis des siècles, tant au nord qu’au sud, tant dans les climats chauds que froids. en effet, un toit végétal est un excellent isolant et protège l’intérieur des maisons aussi bien de la chaleur que du froid.

toit-vegetalLes pays nordiques, comme l’Islande, ont une longue tradition de construction de toits verts. Des toits de paille ou d’herbe présentent de nombreux avantages que nous allons détailler dans cet article.

  • Avant de voir les avantages plus en détails, retenez que es toits végétaux: fournissent un tampon d’eau de pluie,
  • purifient l’air ambiant de l’habitation,
  • régulent la température intérieure,
  • économisent l’énergie,
  • favorisent la biodiversité.

Avantages d’un toit végétal

Avantages écologiques d’un toit végétal

  • Gestion des eaux de pluie: Les toits verts aident à atténuer les problèmes causés par l’augmentation des surfaces imperméables dans les zones bâties qui modifient le débit naturel de l’eau de pluie. Un toit vert absorbe l’eau de pluie par le tampon d’eau dans les plantes, le substrat et la couche de drainage. Cela retarde le rejet de l’eau de pluie dans les égouts, purifie l’eau de pluie et l’eau s’évapore également à travers les plantes. Tout cela contribue à stabiliser le niveau de la nappe phréatique, à réduire la charge de pointe du réseau d’égouts et à réduire le risque d’inondation.
  • Un toit végétal accroît la biodiversité. Les toits verts peuvent accroître la biodiversité et créer un habitat dans des zones qui ne sont habituellement pas accueillantes pour les pollinisateurs, les oiseaux ou d’autres espèces sauvages. Les Sedums, herbes, graminées ou plantes-hôtes qui sont inclus dans un toit vert favorisent l’habitat des oiseaux, papillons et insectes, en particulier dans l’environnement de la ville qui est principalement le béton et l’asphalte.
  • Avec un toit vert, vous contribuez à la purification de l’air. Les plantes d’un toit vert filtrent les particules fines de l’air et convertissent le CO2 en oxygène.  Les plantes réduisent également la quantité de poussière et de particules organiques en suspension. C’est une pollution atmosphérique typique dans nos villes. La réduction se fait car les particules fines se collent aux feuilles des plantes et sont emportées par l’eau de pluie. Des études ont été réalisées dans les centres-villes avec des problèmes de pollution atmosphérique. Elles démontrent que les plantes du couvert végétal et des parcs urbains contribuent aussi à réduire la présence de métaux lourds dans l’environnement.
  • Réduit la température ambiante. Les zones urbaines fortement bâties emmagasinent plus de chaleur que les zones naturelles. Cela peut entraîner des problèmes de santé publique. Les plantes absorbent jusqu’à 50% de la lumière du soleil. 30 autres pourcents sont réfléchis. Cette double particularité contribue à créer un climat plus frais et plus agréable. Pour la température intérieure, cela rend la maison plus aine et plus agréable. L’effet est aussi positif sur le climat à proximité immédiate de votre bâtiment et sur la température en ville.
  • Les toits végétaux protègent de l’érosion. Sur les toits exposés à une grande quantité de vent, des couvertures de végétation assurent que le substrat ne sera pas emporté par les tempêtes. Ils forment une couche supérieure solide et résistante à l’érosion.

Avantages financiers d’un toit végétal

  • Un toit végétal constitue une excellente isolation thermique. Un des meilleurs isolant est l’air.  Dans une couverture végétale, la faible densité de la composition végétale elle-même contribue à emprisonner une grande quantité d’air entre les différentes couches de terre, mucus et plantes. Une maison avec une couverture végétale bénéficie donc d’une excellente isolation. Les coûts énergétiques sont donc plus faibles  grâce la réduction de la consommation  de chauffage et de climatisation d’un bâtiment.
  • Le toit vert augmente l’efficacité des panneaux solaires. Un toit vert réduit la température sur le toit. Grâce à ce toit plus frais, l’efficacité des panneaux solaires est plus élevée et vous augmentez le rendement de vos panneaux et économisez donc sur l’énergie du réseau.Un toit végétal prolonge la durée de vie du toit. Un toit vert protège le matériau de toiture contre les influences extérieures telles que le soleil, la pluie, le vent et les variations de température et double ou triple la durée de vie de votre toiture jusqu’ à 40 ans, voire plus. Vous récupérerez l’investissement dans votre toit vert dans un délai de 10 à 15 ans.
  • Apporte une plus-value à votre maison. L’aspect naturel et durable, associé à la réduction des coûts énergétiques et à l’allongement de la durée de vie de votre toiture, permet d’augmenter la valeur de votre propriété.
  • Un toit végétal bien réalisé demande peu d’entretien. Cela signifie que vous économisez du temps et de l’argent!

Avantages au niveau confort et sécurité d’un toit végétal

  • Un toit végétal constitue une couche ignifuge vous protégeant des incendies. Les plantes contiennent naturellement beaucoup d’humidité. Avec un toit vert, vous créez une couche ignifuge naturelle sur votre maison.
  • Un toit végétal réduit le bruit ambiant à l’extérieur et à l’intérieur. Un toit végétalisé sert de barrière acoustique à votre bâtiment. Il absorbe le son et offre ainsi un environnement plus calme, tant à l’intérieur qu’ à l’extérieur de votre bâtiment.
  • Un toit « vert » augmente la sensation de bien-être. Vivre et travailler dans un environnement vert a un effet positif sur le bien-être des gens. La verdure favorise la détente et réduit le stress.
  • La verdure diminue l’agressivité. De façon plus générale, travailler ou vivre dans un environnement vert rapproche les gens. Un environnement vert  a un effet positif sur la cohésion sociale dans les quartiers. Les zones plus verdoyantes souffrent moins de l’agressivité, de la violence et du vandalisme.
  • La verdure crée un environnement meilleur pour la santé. Les toits verts peuvent offrir un espace extérieur aux citadins, ou de meilleures vues depuis d’autres bâtiments, surplombant le toit. Les études montrent les avantages pour la santé et le bien-être. Pour les personnes malades, il est aussi question d’un environnement de guérison. Une personne tolère mieux la douleur dans un environnement vert. C’est ce qu’on appelle aussi un « environnement de guérison ».

 

 

La batterie Tesla pour être autonome en électricité

tesla-solar-roof

En 2015, Tesla a annoncé mettre sur le marché une batterie pour votre maison, le Powerwall. Est-ce un gadget ou une installation écologique pour votre maison ?

Autonomie électricité

Vous pouvez poursuivre deux objectifs, soit devenir autonome en électricité, soit utiliser la batterie pour stocker de l’électricité aux tarifs les moins chers et la réutiliser pendant les périodes de tarif plein. I va sans dire que nous privilégions le premier choix.

Une batterie domestique vous permettra d’être plus autonome. Si vous avez des panneaux solaires ou de l’électricité produite par le vent, ils ne produisent pas toujours la même quantité d’énergie. Avec une batterie, vous pouvez stocker l’énergie produite par la nature et l’utiliser quand vous en avez besoin.

Une batterie domestique vous permettra également d’obtenir de l’électricité de la compagnie d’électricité la nuit lorsque les tarifs sont plus bas, puis de l’utiliser pendant la journée. Vous avec une facture d’électricité moins élevée et la compagnie d’électricité en profite aussi avec une demande plus faible pendant la journée.

Prix du Powerwall 2

Le Powerwall semble rendre une batterie domestique plus proche d’un appareil ménager. Il s’accroche au mur et vous n’avez pas besoin de maintenir des piles individuelles, et le prix du Powerwall 2 est de 6.100€ HT.

Le Powerball doit être muni d’un convertisseur de courant

Votre maison fonctionne en courant alternatif, mais la batterie vous fournit du courant continu. Cela signifie que vous devez le courant continu en courant alternatif.

Quelle est l’autonomie d’une batterie Powerwall?

Tesla a commencé à fabrique des batteries de 7 et 10 kilowatt/heure. Dans sa version 2, la capacité du Powerwall a été portée à 14kwh. Vous pouvez coupler des batterie et les mettre en série afin de disposer d’une plus grande réserve.

Chaque batterie dispose d’une autonomie de près de 7 heures si votre maison consomme 2 Kw/h, ce qui est une moyenne.

Comment rendre une maison autosuffisante avec des batteries Tesla ?

Il est indispensable de produire de l’électricité, cela peut être fait par des panneaux photovoltaïques ou un générateur éolien domestique. Ensuite, cette énergie sera stockée grâce aux batteries Tesla.

Production électrique

Les panneaux photovoltaïques

Il existe deux types de panneaux, les panneaux photovoltaïques et les panneaux solaire thermiques. Ces derniers sont utiles pour la production d’eau chaude sanitaire mais pas pour produire de l’électricité.

Revenons donc aux panneaux photovoltaïques qui sont capables de produire de l’énergie électrique à partir du rayonnement solaire qu’ils reçoivent. Les facteurs influençant la quantité d’électricité qu’une installation peut produire sont :

  • la taille des panneaux,
  • le type de panneaux,
  • le nombre de panneaux,
  • l’orientation des panneaux (l’idéal étant le plein sud bien évidemment)
Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques ?

Les cellules qui composent les panneaux photovoltaïques sont constituées de matériaux semi-conducteurs qui reçoivent les photons, particules présentes dans tous les rayonnements. Ces photons interagissent avec les électrons présents dans l’installation photovoltaïque et génèrent un mouvement de particules sur lequel repose l’électricité.

De cette façon, nous obtenons gratuitement de l’énergie du soleil. En outre, plus la lumière est intense, plus le flux d’électricité est important. Le rayonnement direct n’est pas nécessaire, car par temps nuageux, la lumière ambiante génère également de l’énergie.

Les solar Roof de Tesla

En plus Powerwall, Tesla a conçu des tuiles avec des cellules photovoltaïques intégrées appelée Solar Roof.

Des améliorations esthétiques et techniques devaient être apportées aux panneaux parfois disgracieux. Tesla dont l’objectif est d’équiper un maximum de personnes d’installation du PowerWall a remédié à cet inconvénient avec le solar Roof. La conception de panneau est si parfaitement intégrée que lors de la présentation du produit, il a fallu dire à la presse que la maison qu’ils était prise en exemple avait une installation photovoltaïque.

La surprise au niveau technologique du Solar roof fut l’apparition et l’utilisation d’un matériau en verre supposé incassable.

Tesla bénéficie de sa fusion avec SolarCity pour tirer parti des nouvelles ressources dont ils disposent. L’atout le plus important pour la toiture en verre solaire de Musk sera l’efficacité impressionnante des panneaux Panasonic et la durabilité des tuiles et des bardeaux fabriqués.

Solar Roof, garantie à vie

autonomie-electrique-tesla

Les tuiles Tesla sont faites de quartz qui a une durée de vie quasi infinie. Tesla, sur son site Web, indique que les tuiles utilisées dans ses installations de toiture solaire ont une  » garantie infinie  » en raison de la solidité de leur tuiles de toit.

tesla-solar-roofAu niveau esthétique, il en existe quatre modèles:

  • tuile toscane,
  • tuile ardoise
  • tuile texturée
  • tuile lisse